Canton de Bâle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 33′ N 7° 34′ E / 47.55, 7.567 ()

Canton de Bâle

Kanton Basel de

15011833

Blason
Blason inofficiel des deux Bâles
(le blason historique est celui du canton actuel de Bâle-Ville)
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte du canton de Bâle, dans la partie nord de la République helvétique en 1802.

Informations générales
Statut Canton de l'ancienne Confédération suisse, de la République helvétique et de la Restauration
Chef-lieu Bâle
Histoire et événements
999 Création du titre de prince-évêque de Bâle
1501 Rejoint la Confédération suisse
15 mai 1648 Traités de Westphalie, indépendance reconnue
1792–93 République rauracienne
1798–1802 République helvétique
18 octobre 1830 Réunion de Bad Bubendorf
26 août 1833 Partition

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le canton de Bâle (en allemand Kanton Basel) est un ancien canton suisse, membre de la Confédération suisse depuis 1501, qui s'est séparé en deux demi-cantons en 1833 : Bâle-Campagne et Bâle-Ville.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Le canton de Bâle porta les dénominations suivantes :

  • En 1602 : Bourgmestre et Conseil de la Ville de Bâle (en alémanique : burgermeister und rath der statt Basell)
  • En 1798 : Etat libre de Bâle (en alémanique : Freystand Basel ou Freystaat Basel)
  • En 1798 : Canton de Bâle (en allemand : Kanton Basel)

Territoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Bâle recouvrait les territoires suivants :

Le 20 mars 1815, le congrès de Vienne attribua au canton de Bâle les bailliages de Pfeffingen et du Birseck, qui en prit possession le 28 décembre 1815, après avoir signé l'acte de réunion du 7 novembre 1815, avec les représentants des neuf communes concernées.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

En 1640, le canton de Bâle était divisé en huit bailliages, savoir :

En 1673, le bailliage de Ramstein fut réuni à celui de Waldenburg.
Sous la République helvétique, une loi du 28 avril 1798 divisa le canton de Bâle en quatre districts, savoir :

L'Acte de médiation du 19 février 1803 divisa le canton de Bâle en trois districts, savoir[1] :

Il subdivisa chaque district en quinze tribus[2].
La Constitution cantonale du 4 mars 1814 divisa le canton de Bâle en cinq districts, savoir[3] :

Le 7 novembre 1815, les bailliages de Pfeffingen et du Birseck formèrent un sixième district : celui de Birseck (en allemand : Bezirk Birseck).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de médiation du 19 février 1803, Chapitre III : Constitution du Canton de Basle, Titre I : De la division du territoire, et de l'état politique des citoyens, Article 1er : « Le Canton de Basle est divisé en trois districts ; savoir : la ville de Basle, le Walbourg & le Liechstal ».
  2. Acte de médiation du 19 février 1803, Chapitre III : Constitution du Canton de Basle, Titre I : De la division du territoire, et de l'état politique des citoyens, Article 2 : « Chaque district est divisé en quinze Tribus. Les anciennes divisions en Tribus, qui comprenoient les bourgeois de Basle & du Petit-Basle, sont rétablies. Hors de la ville, les Tribus sont formées des parties du district les plus égales en population, & les plus rapprochées qu'il est possible, sans distinction de métier, état ou profession ».
  3. Constitution du canton de Bâle du 4 mars 1814, Titre I : Division du canton et état politique des citoyens, Article 1er : « Le canton de Bâle est divisé en cinq districts, savoir : 1° la ville de Bâle ; 2° le district de Waldenburg ; 3° le district de Sissach ; 4° le district de Liestal ; 5° le district inférieur ».

Liens externes[modifier | modifier le code]