Canton d'Ébreuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton d'Ébreuil
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Allier
Arrondissement(s) Montluçon
Chef-lieu Ébreuil
Conseiller général Dominique Bidet
2008-2015
Code canton 03 09
Démographie
Population 4 625 hab. (2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Superficie 211,13 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton d'Ébreuil est une division administrative française située dans le département de l'Allier et la région Auvergne. Il sera supprimé à l'occasion du redécoupage cantonal de 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour d'Ébreuil dans l'arrondissement de Montluçon. Son altitude varie de 296 m (Naves) à 765 m (Échassières) pour une altitude moyenne de 446 m.

Histoire et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le canton voit au Moyen Âge la construction de nombreux édifices comme le château de Veauce, celui de Bellenaves, celui de Naves, l'église romane de Veauce, ou encore l'abbaye Saint-Léger d'Ebreuil. L'église de Vicq et son clocher tronqué et sa crypte mérovingienne ainsi que celle de Bellenaves avec son tympan qui présente la Cène sont également à noter.

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Le redécoupage des cantons du département de l'Allier supprime ce canton à partir de 2015 : ses communes sont rattachées au canton de Gannat[1],[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Victor Boirot   Juge de Paix - Adjoint au Maire de Vicq
1839 1848 M. Gauthier d'Hauteserve   Conseiller référendaire à la Cour des Comptes
Propriétaire à Chirat-l'Eglise
1848 1852
(démission d'office)
M. Secrétain   Docteur en médecine - Maire d'Ébreuil
1852 1861 M. Gauthier d'Hauteserve   Conseiller référendaire à la Cour des Comptes
Propriétaire à Chirat-l'Eglise
Président du Conseil Général (1853-1861)
1861 1870 M. Desboudards   Juge de Paix à Ébreuil
1870 1877 Nestor Lesbre   Maire d'Ébreuil (1858-1876)
1877 1884
(décès)
Charles de Cadier,
Baron de Veauce
Monarchiste Sénateur (1876-1884)- Propriétaire agricole à Veauce
1884 1889 Charles Marie Pellissier de Féligonde   Propriétaire et Maire d'Ébreuil
1889 1929 François Baratier   Docteur en médecine à Bellenaves
1929 1940 Auguste Trapenard Rad. Médecin à Bellenaves
1945 1956
(décès)
Gilbert Grancher SFIO Retraité des P.T.T.
Maire d'Ébreuil
1956 1963 Gilles Gozard SFIO puis UDT Avocat
Député (1946-1958)
Conseiller municipal de Moulins (1947-1955)
1963 1970 Fernand Villeneuve SFIO Emboucheur
Maire de Lalizolle
1970 1976 Joseph Katz UDR Officier général du cadre de réserve
1976 1994 Félicien Barthoux PCF Maire de Bellenaves (1959-1995)
1994 en cours Dominique Bidet PCF Agriculteur
Maire de Bellenaves depuis 1995
Vice-président du Conseil général

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Ébreuil groupe 14 communes et compte 4 421 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population Code
postal
Code
Insee
Bellenaves 1 003 03330 03022
Chirat-l'Église 119 03330 03077
Chouvigny 238 03450 03078
Coutansouze 109 03330 03089
Ébreuil 1 230 03450 03107
Échassières 380 03330 03108
Lalizolle 308 03450 03135
Louroux-de-Bouble 283 03330 03152
Nades 135 03450 03192
Naves 109 03330 03194
Sussat 104 03450 03276
Valignat 57 03330 03295
Veauce 46 03450 03302
Vicq 300 03450 03311

Ces 14 communes appartiennent à la Communauté de communes Sioule, Colettes et Bouble.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
6 706 5 922 5 146 4 714 4 267 4 421 4 571 4 625
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier, sur Légifrance (consulté le 28 avril 2014).
  2. Dans l'Allier en 2015, site du conseil général de l'Allier (consulté le 25 mars 2014).
  3. Structure de la population du canton de 1962 à 1999
  4. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • H. Germouty, L'arrondissement de Gannat et le canton de Montmarault : Cantons de Chantelle, Ébreuil et Montmarault, vol. 2, Res Universis, coll. « Monographies des villes et villages de France »,‎ 1909, 582 p. (ISBN 978-2-742800-76-6)
  • André Leguai (dir.), Histoire des communes de l'Allier : Arrondissement de Montluçon, Horvath, coll. « Grande encyclopédie de l'Allier »,‎ 1986 (ISBN 2717103678), p. 215 et suiv.
  • Joseph Viple, Société des études dans l'enseignement public et Société bourbonnaise des études locales, Le canton d'Ébreuil pendant la Révolution (1789 à l'an VIII) : Ébreuil, Chouvigny, Lalizolle, Nades, Saint-Bonnet-de-Rochefort, Sussat, Vicq, L. Grégoire, coll. « Monographies révolutionnaires » (no 9), 124 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]