Canthaxanthine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canthaxanthine
Structure de la canthaxanthine un caroténoïde  xanthophylle.
Structure de la canthaxanthine un caroténoïde xanthophylle.
Identification
Nom IUPAC 2,4,4-triméthyl-3-[(1E,3E,5E,7E,9E,11E,13E,15E,17E)-3,7,12,16-tétraméthyl-18-(2,6,6-triméthyl-3-oxo-1-cyclohexényl)octadéca-1,3,5,7,9,11,13,15,17-nonaényl]cyclohex-2-én-1-one
Synonymes Orobronze
Carophyll Red
C.I. 40850
C.I. Food Orange 8
No CAS 514-78-3
No EINECS 208-187-2
PubChem 5281227
No E E161g
SMILES
InChI
Apparence solide
Propriétés chimiques
Formule brute C40H52O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 564,8397 ± 0,0362 g/mol
C 85,06 %, H 9,28 %, O 5,67 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La canthaxanthine est un caroténoïde de la famille des xanthophylles, un pigment existant à l'état naturel.

Source[modifier | modifier le code]

Cette substance a été détectée pour la première fois dans un champignon, la chanterelle (Cantharellus cibarius), avant d'être identifiée dans le plumage et le corps du flamant rose et d'autre oiseaux exotiques comme l'ibis rouge (Guara rubra) et la spatule rosée (Ajaja ajaja). Elle a été aussi détectée dans des crustacés et certains poissons (truite, saumon)[2].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Elle est utilisée comme additif alimentaire, par exemple dans la saucisse de Strasbourg, sous le numéro E161g. Sa formule chimique est C40H52O2.

Elle aussi autorisée dans les aliments pour animaux : poissons (truite et saumons, poule et animaux de compagnie (chat, chien, poisson et oiseau)[3].

Elle sert également d'agent bronzant[4].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) International programme on chemical safety - OMS - Toxological Evaluation of some food colours, enzymes, flavour enhancers, thickening agent and certain food additives - Canthaxanthin [lire en ligne (page consultée le 12 mars 2008)]
  3. (en) Opinion of the Scientific Committee on Animal Nutrition on the use of canthaxanthin in feedingstuffs for salmon and trout, laying hens, and other poultry Adopted on 17 April 2002. [PDF] [lire en ligne (page consultée le 12 mars 2008)]
  4. BIAM, « Canthaxanthine »,‎ 2000 (consulté le 12 mars 2008)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]