Canterbury (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canterbury (homonymie).
Canterbury
Image illustrative de l'article Canterbury (région)
Administration
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Type Région
Villes Christchurch, Timaru
Démographie
Population 533 200 hab. (2006)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 44 638 km2

La région de Canterbury (en anglais Canterbury Region, en māori Waitaha), est une région de Nouvelle-Zélande située sur la côte est de l'île du Sud. Elle comprend les plaines de Canterbury, la grande ville de Christchurch et une partie des Alpes du Sud.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les monts Ben Ohau et le lac Tekapo
La région de Whitecliffs

Canterbury est la plus grande des seize régions de Nouvelle-Zélande, recouvrant 42 200 km². Elle est limitée au nord par le fleuve Conway et à l'ouest par les Alpes du Sud. Au sud le fleuve Waitaki forme une frontière naturelle, tandis qu'à l'est s'étend l'immense océan Pacifique.

La région est souvent découpée en plusieurs régions : North Canterbury (au nord du Rakaia), Mid Cantebury (du Rakaia au Rangitata), South Canterbury (au sud du Rangitata, centré sur Timaru), et Christchurch (la ville).

Quand la présente structure du gouvernement local fut introduite en 1989, le district de Kaikoura faisait partie de l'ancienne région de Nelson-Marlborough. Elle fut abolie et remplacée avec trois autorités unitaires, mais comme Kaikoura était trop petit pour avoir son autorité unitaire, elle fut mise sous la juridiction du Conseil régional du Canterbury.

La région est connue pour ses vignobles, dans le Waipara et aux environs de Christchurch, et plus récemment à Kurow.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1848 Edward Gibbon Wakefield et John Robert Godley fondent le Canterbury Association pour fonder une colonie de l'Église d'Angleterre sur l'île du Sud de Nouvelle-Zélande. Elle sera fondée à Christchurch. Après 1850 la colonie se développe, et l'architecte Benjamin Mountfort construit beaucoup d'édifices du style gothique. L'ancienne province du Canterbury est formée en 1853 suite au New Zealand Constitution Act 1852 à partir de la région de New Munster ; au début elle comprenait les deux côtes, est et ouest, de l'île. La province sera remplacée par la région en 1876.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la région s'appellent les « Cantabrians », un terme utilisé en anglais également pour les habitants de la Cantabrie en Espagne. Les habitants de la ville de Cantorbéry (Canterbury en anglais) s'appellent, quant à eux, les « Cantuarians ».

Écologie[modifier | modifier le code]

C'est dans les hêtraies de hêtre noir (Nothofagus solandri var. solandri) relictuelles de cette région que l'on trouve des densités d'une espèce de particulière de cochenille (Ultracoelostoma assimile) productrice d'un miellat recherché par de nombreuses espèces d'invertébrés et trois espèces d'oiseaux locaux (mais aussi par deux espèces de guêpes exotiques introduites à partir de l'Europe (Vespa ), qui leur font concurrence[1]. D'autres hêtraies monospécifiques ou mixtes (mixée avec le hêtre rouge (Nothofagus fusca) en abritent également des populations exceptionnelles, mais néanmoins bien moindres que celles des forêts de Canterbury[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Kelly, D (1990), Honeydew density in mixed Nothofagus forest, Westland, New Zealand ; New Zealand Journal of Botany 28: 53-58.