Canon de marine de 4,5 pouces QF Mark I - V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
QF 4.5 inch Mk I – V naval gun
Image illustrative de l'article Canon de marine de 4,5 pouces QF Mark I - V
Version Mark III sur un porte-avions de la classe Implacable
Présentation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Type Canon naval
Munitions Obus de 55 livres (25 kg)
Période d'utilisation 1938
Durée de service 1938 - ~1970
Production Marine : ~ 800
Armée : 474
Poids et dimensions
Longueur du canon 45 calibres
Caractéristiques techniques
Portée maximale 18 970 m
AA : 12 000 m[1]
Cadence de tir Mark II : 12 obus/min
Mark II : 16 obus/min[2]
Vitesse initiale 746 m/s[1]

Le canon de marine de 4,5 pouces QF (en anglais QF 4.5 inch naval gun, QF signifiant quick-firing, tir rapide) est un canon naval de calibre 4,5 pouces (en réalité 4,45 pouces (113 mm)[3]) fabriqué par les Britanniques. Ce calibre est le standard utilisé depuis 1938 par la Royal Navy pour un canon à moyenne portée pouvant tirer sur des cibles aériennes, marines et terrestres. Les Mark I à V sont utilisés jusque dans les années 1970, avant de laisser la place au canon de marine de 4,5 pouces Mark 8 (en).

Versions[modifier | modifier le code]

  • QF Mark I: adopté après l'échec du projet d'un canon de 5 pouces, dont les projectiles se sont avérés trop lourds pour les magasiniers ;
  • QF Mark II: utilisé sur terre par l'armée de terre britannique ;
  • QF Mark III: identique au Mark I, avec un nouveau mécanisme de tir[4] ;
  • QF Mark IV: utilisant des munitions en deux parties (charge et obus séparés), il équipe surtout de petits navires ;
  • QF Mark V: développement du Mark IV spécifique à la lutte antiaérienne, il est contrôlé électriquement à distance et dispose d'un système de chargement automatique.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Campbell 1985, p. 51
  2. Hughes 1975, p. 170
  3. Routledge 1994, p. 51
  4. Campbell 1985, p. 17

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Campbell, Naval Weapons of World War Two, Annapolis, Naval Institute Press,‎ 1985 (ISBN 0-87021-459-4)
  • (en) Robert Hughes, Flagship to Murmansk, London, Futura Publications Ltd,‎ 1975 (ISBN 0-86007-266-5)
  • (en) Brigadier NW. Routledge, History of the Royal Regiment of Artillery - Anti-Aircraft Artillery 1914-55, London, Brassey's,‎ 1994 (ISBN 1-85753-099-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :