Canon de 77 mm FK 96

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canon de 77 mm FK 1896
Image illustrative de l'article Canon de 77 mm FK 96
Le modèle d'origine, sans frein de recul.
Présentation
Pays Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Munitions obus de 6,8 kg
Fabricant Krupp
Période d'utilisation 1896
Durée de service 1896-
Production 5 086 (n.A.)
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 919 kg, puis 1 020 kg (n.A.)
Longueur(s) 2,15 m
Longueur du canon 27 calibres de long
Caractéristiques techniques
Portée maximale 8 400 m
Portée pratique 5 500 m
Cadence de tir 8 coups par minute, puis 10 (n.A.)
Vitesse initiale 465 m/s
Variantes 7.7 cm FK 96 n.A.
7.7 cm FK 16
7.7 cm Infanteriegeschütz

Catégorie artillerie de campagne

Le canon de 77 mm modèle 1896, en allemand 7.7 cm FK 96 (FK, Feldkanone : canon de campagne), est une pièce d'artillerie développée et produite par l'entreprise allemande Krupp à la toute fin du XIXe siècle. Ce modèle a été très largement utilisé par l'artillerie de campagne de l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale.

7.7 cm FK 96 n.A. : version modernisée en 1904 avec frein de recul.

Le canon de 77 mm de 1896 est une évolution des modèles 1864 (canon Krupp modèle 1864 (de) de 80 mm) et 1873, avec pour limiter le recul de la pièce seulement une bêche. Rendu presque immédiatement obsolète face au canon français de 75 mm, toutes les pièces sont modernisées à partir de 1904 en y ajoutant un frein de recul hydro-pneumatique, d'où la nouvelle appellation de « 7.7 cm FK 96 n.A. » (n.A., neuer Art : nouveau modèle).

Quelques exemplaires furent expédiés aux Boers qui les utilisèrent contre les Britanniques lors de la guerre de 1899 à 1902. D'autres livraisons furent réalisées avant et pendant la Première Guerre mondiale aux forces armées bulgares et ottomanes, puis après le conflit le canon équipa les toutes nouvelles troupes polonaises, lituaniennes, lettones et estoniennes, qui l'utilisèrent jusque dans les années 1930.

Si sa mobilité a été un atout lors des combats de 1914, notamment lors de la bataille des Frontières et de la première bataille de la Marne, sa faible portée et son petit calibre (peu puissant) limitent son intérêt une fois que la guerre de tranchées s'installe. Des adaptations sont apportées, avec les modèles :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :