Canon de 57 mm Hotchkiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le canon de 57 mm Hotchkiss est un canon fabriqué par Hotchkiss à partir des années 1880. En service dans la marine française à partir de 1885, il sera très largement réutilisé par de nombreux pays, notamment le Royaume-Uni.

Canon de 57 mm Hotchkiss
Image illustrative de l'article Canon de 57 mm Hotchkiss
Canon de 57 mm construit au Royaume-Uni par Elswick
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Type Canon naval
Munitions Obus de 57 mm
Fabricant Hotchkiss
Période d'utilisation 1883
Durée de service 1885 - ~1940
Poids et dimensions
Longueur(s) 40 calibres[1]
Caractéristiques techniques
Portée maximale 8 600 m
Cadence de tir 20 coups par min[2].
Vitesse initiale 538 m/s
Variantes Drapeau : Royaume-Uni QF 6 pounder Hotchkiss[3]
Drapeau : Russie 57 mm/40 Hotchkiss[4]
Drapeau : États-Unis 6-pdr Mark 1 - 13[5]

Conception[modifier | modifier le code]

Le canon Hotchkiss de 57 mm est un canon à tir rapide de calibre intermédiaire.

Hotchkiss commence à fabriquer des canons en France à partir de 1875. Ceux-ci sont de calibre 37 mm et utilisent un principe similaire à la mitrailleuse Gatling: un canon revolver à cinq tubes est actionné par une vis sans fin. La percussion et le mécanisme d'éjection sont différents. L'alimentation en obus à étuis métalliques s'effectue par le haut par un chargeur et la cadence de tir pratique est de 60 coups par minute.

Les marines des grandes puissances utilisent ce type d'arme à bord de leurs navires mais elles se révèlent cependant insuffisantes pour sécuriser leurs flottes face à la menace de vedettes ou d'autres petites embarcations motorisées susceptibles d'attaquer par torpillage. En 1881 la Royal Navy émet un appel d'offre pour un canon de calibre intermédiaire qui soit capable de tirer 12 coups à la minute. De nouveaux modèles de canons revolver proposés par Hotchkiss en 47 mm et 53 mm, qui ne seront pas retenus par la Royal Navy, seront agréés par exemple aux États-Unis. En 1886, alors que Nordenfelt introduit son nouveau canon monotube de 57 mm (en) à tir rapide, Hotchkiss fait de même en Grande-Bretagne[6].

Service[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Exposition universelle internationale de 1900 - Hotchkiss », sur cnam.fr
  2. (en) « FR 57mm 6pdr 40cal Hotchkiss QF Single », sur navalhistory.flixco.info (consulté le 29 octobre 2012)
  3. (en) « Britain 6-pdr / 8cwt [2.244"/40 (57 mm)] QF Marks I and II », sur navweaps.com (consulté en 29 octobre)
  4. (en) « Russian 57 mm/40, 57 mm/50 and 57 mm/58 (2.244") », sur navweaps.com (consulté en 29 octobre)
  5. (en) « 6-pdr (2.72 kg) [2.244" (57 mm)] Marks 1 through 13 », sur navweaps.com (consulté en 29 octobre)
  6. (en) Spencer C. Tucker, A Global Chronology of Conflict, 1337 p. (ISBN 9781851096671)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :