Canon Canet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le canon Canet sur le croiseur japonais Matsushima

Le canon Canet fut un type de canon mis au point par l'ingénieur français Gustave Canet (1846-1913), ancien directeur à la Société des Forges et Chantiers de la Méditerranée et concepteur de pièces d'artillerie dans la société Schneider et Cie au Creusot.

Le canon naval de 320 mm[modifier | modifier le code]

L'ingénieur a développé, pour l'artillerie navale, une arme extrêmement puissante pour l'époque. Ce calibre, sélectionné dès 1887 pour équiper les croiseurs protégés de classe Matsushima de la marine impériale japonaise dessinés par Louis-Émile Bertin (1840-1924).
Leur usage était conforme à la philosophie française de la Jeune École, qui préconise le recours à une très grande puissance de feu (canons de gros calibre et torpilles) sur des navires plus petits que des cuirassés.
Ces canons très volumineux n'ont eu que peu de succès durant la première guerre sino-japonaise (1894-1895) à cause de leur mouvement de recul, de leur faiblesse technique et du ralentissement de tir dû au temps de refroidissement.

Les autres canons[modifier | modifier le code]

Un Canet M890 (100 mm) de l'armée brésilienne utilisé en 1897.

Par contre, les grands canons de 120 mm devinrent bientôt le standard de l'artillerie de marine, des grands cuirassés de type Dreadnought après 1905.
L'ingénieur Canet développa aussi le système Schneider-Canet pour les canons de montagne de 75 mm, et ceux à tir rapide de 120 mm et 152 mm[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. canon de 120 mm et 152 mm (russe)