Cange (Haïti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cange
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Centre
Arrondissement Mirebalais
Géographie
Coordonnées 18° 56′ N 72° 00′ O / 18.933, -72 ()18° 56′ Nord 72° 00′ Ouest / 18.933, -72 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Cange

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Cange

Cange est un village haïtien situé sur le plateau central, dans l'arrondissement de Mirebalais, le long de la Nationale 3, non loin du Lac de Péligre. Il est le siège d'une mission fondée par le Père Fritz Lafontant et sa femme Yolande Lafontant pour venir en aide aux réfugiés écologiques chassés par la construction du barrage[1]. C'est là que Paul Farmer fit ses premières armes en développement humanitaire. Ils y fondèrent le dispensaire Zanmi Lasante (en)[2] avec Ophelia Dahl (en)[3], Thomas J. White[4],Todd McCormack et Dr. Jim Kim.

L'histoire du développement humanitaire à Cange est décrite dans l'ouvrage Mountains Beyond Mountains (en) de Tracy Kidder.

Cange est appelé 'Do Key' dans l'étude sociologique de Paul Farmer concernant l'apparition du [[Syndrome d'immunodéficience acquise |SIDA]] en Haïti (AIDS and Accusation: Haiti and the Geography of Blame[5]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cange Haiti - History and Mission »
  2. 'Zanmi Lasante' est le pendant haïtien de Partners In Health (en) établi à Boston.
  3. Ophélia Dahl est la fille de Patricia Neal et Roald Dahl.
  4. Thomas J. White, philanthrope, est un entrepreneur de Boston.
  5. Paul Farmer, AIDS and Accusation: Haiti and the Geography of Blame, Berkeley: University of California Press, 1992, 1993, 2006 edition: (ISBN 978-0-520-08343-1). Traduction en français disponible en ligne : [doc] Paul Farmer, Corine Hewlett (trad), « Sida en Haïti, la victime accusée », Université du Québec à Chicoutimi, collection 'Les classiques des sciences sociales'.