Candida Royalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Candida Royalle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Candida Royalle en 2007

Nom de naissance Candice Vitala
Alias
Cyntnia Pleschette, Candice Royalle, Candita Royalle, Candida Royale, Jeanne Toller, Candice Chambers, Candice Ball, Mary Pearson
Naissance 15 octobre 1950 (64 ans)
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Distinctions
Caractéristiques physiques
Taille 1,60
Yeux Marrons verts
Cheveux Blonde
Carrière
Années d’activité - Actrice : 1975-2001
- Réalisatrice : 1984-2007
Nombre de films +70 films et 16 réalisations

Candida Royalle (née Candice Vitala le 15 octobre 1950) est une actrice de films pornographiques, réalisatrice et une productrice cinématographique américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation de danseuse, et après avoir étudié "High School of Art and Design" à New York, elle fait finalement carrière comme star du porno, tournant dans plus d’une vingtaine de films. Elle fait partie de l'"Art manifesto".

En 1980 elle fonde Femme Films ou Femme Productions avec le but de faire de l'art érotique que les femmes pourraient apprécier. Ses productions visent plus la clientèle des femmes et des couples plutôt que l’audience pornographique standard, à savoir les habituels hommes. Elle explique sa position dans le livre de Wendy McElroy "XXX: A Woman's Right to Pornography" en 1995.

Le succès commercial de cette société est dû essentiellement à une production essentiellement axée sur le côté artistique des relations sexuelles. Elle est aussi productrice d' "Afrodite Superstar".

Elle fait partie de l'AVN Hall of Fame.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "How to Tell a Naked Man What to Do: Sex Advice from a Woman Who Knows", 2004 (Fireside)

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Analist (1975)
  • Carnal Haven (1975)
  • Love Secrets (1976)
  • Liquid Lips (1976)
  • Liberation of Honeydoll Jones (1977)
  • The Starlets (1977)
  • Pizza Girls (1978)
  • Pro-Ball Cheerleaders (1979)
  • Olympic Fever (1979)
  • Hot Rackets (1979)
  • Sunny (1979)
  • Blue Ecstasy (1980)
  • Studio Of Lust (1984)
  • Three Daughters (1986)

Notes et sources[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]