Canard en plastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canard (homonymie).
De nombreux canards en plastique.
Différents types de canards en plastique.
L’œuvre Rubber Duck de Florentijn Hofman, ici à Sydney.

Un canard en plastique, ou canard en caoutchouc, ou encore canard de bain, est un jouet en forme de canard, le plus souvent jaune avec un bec de couleur orangée. À l’origine en caoutchouc, ils sont actuellement fabriqués dans des matières plastiques ressemblant au caoutchouc. Le canard en plastique est souvent considéré comme un symbole des univers des jouets, de l’enfance, du bain. S’il est traditionnellement jaune, il en existe de nombreuses autres sortes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers canards, en caoutchouc, sont fabriqués à la fin du XIXe siècle, à l’époque de l’émergence de ce matériau.

Le jouet est popularisé dans les années 1970 par l’émission 1, rue Sésame, dans laquelle la marionnette Ernie, doublé par Jim Henson, possède un canard en plastique, et interprète des chansons en rapport avec, comme Rubber Duckie.

En 2001, le journal The Sun révèle que la reine Élisabeth II détient un canard en plastique avec une couronne[1], ce qui a pour effet de faire considérablement augmenter les ventes du jouet au Royaume-Uni durant une courte période.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le trajet des Friendly Floatees.

En dehors de son utilité première de jouet pour le bain, le canard en plastique est également un objet de collection. Ainsi, l’américaine Charlotte Lee est la propriétaire d’une collection de plus de 2 100 canards[2].

De même, les canards en plastique peuvent avoir une fonction de vibromasseur[3]. On parle alors de canard vibrant.

Des courses de canards en plastique sont aussi organisées par des associations caritatives, comme la Great Knoxville Rubber Duck Race à Knoxville à laquelle participent environ 40 000 canards[4] ou le Halifax Duck Derby à Halifax qui en réunit environ 10 000[5].

En 1992, un cargo transportant des canards et d’autres jouets en plastique de la marque Friendly Floatees (en) a déversé accidentellement environ 29 000 de ces jouets en plastique dans l’océan Pacifique, probablement suite à une collision avec un autre transporteur. L’océanographe Curtis Ebbesmeyer a étudié le mouvement des jouets afin de mieux connaître les courants océaniques[6].

Le canard en plastique est aussi pris comme dieu dérisoire de la « religion patolique »[7], fondée par le comédien et clown Leo Bassi (es) pour montrer, de manière provocatrice, l'absurdité selon lui des religions et chercher à dénoncer toutes les formes de domination[8].

Controverse[modifier | modifier le code]

En 1998, le PVC contenu notamment dans les canards en plastique a fait l’objet d’une inquiétude de la part des associations de consommateurs car il serait nuisible pour l’environnement et pourrait provoquer des cancers. Le groupe Greenpeace a alors incité les gouvernements et la Commission européenne à interdire la vente des jouets en PVC[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Going quackers at the palace, guardian.co.uk
  2. (en) World’s Largest Rubber Duck Collection, rubaduck.com
  3. Le canard vibrant est le sex toy féminin hyper tendance, paperblog.fr
  4. (en) Duck Races on Demand?, metropulse.com
  5. (en) Halifax Duck Derby, September 20/08, cityguide.ca
  6. (en) Pacific Toy Spill Fuels Ocean Current Pathways Research, agu.org
  7. Leo Bassi, arte.tv
  8. Dieu est un canard en plastique jaune, cqfd-journal.org
  9. (en) Rubber ducks in toxic lather, bbc.co.uk

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]