Canal inguinal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le canal inguinal est en anatomie humaine l'un des points faibles de la paroi abdominale. Il s'agit d'un passage à travers la cavité abdominale qui laisse passer le cordon testiculaire chez l'homme et le ligament rond de l'utérus chez la femme.

Formation[modifier | modifier le code]

L'orifice du canal inguinal est formé par la division en deux tendons (latéral et médial) de la terminaison du muscle oblique externe de l'abdomen, qui forment les limites latérale et craniale de l'orifice. La limite caudale est soit constituée du pubis soit du tendon croisé du muscle oblique externe controlatéral.

La seconde partie de ce canal est formé par le tendon conjoint qui forme un autre avant de s'insérer sur le pubis, laissant ainsi un passage, délimité caudalement par le ligament inguinal.

L'orifice profond du ligament inguinal est formé par un épaississement du fascia transversalis formant le ligament inter fovéolaire médialement par rapport à l'orifice et latéralement toujours le ligament inguinal.

Le canal inguinal traverse donc les trois muscles larges de l'abdomen, avec un trajet en chicane. Il est dirigé de l'extérieur vers l'intérieur, de haut en bas et du latéral vers le médial. La présence d'une chicane renforce le canal et évite la formation de hernie.

Lorsque les muscles larges se contractent, le diamètre du canal se réduit, la chicane se renforce et les couches musculaires se resserrent, évitant ainsi l'apparition de hernie.

Lors d'un relâchement pathologique des muscles, d'une hyperpression abdominale chronique ou du vieillissement des tissus, les trois orifices s'alignent, facilitant ainsi la formation de hernie avec le prolapsus d'organe en dehors de la cavité abdominale.