Canal Alpha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Canal alpha
Image illustrative de l'article Canal Alpha

Création Septembre 1987
Slogan La télévision qui vous regarde
Langue Français
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Statut régionale privée
Ancien nom Canal Alpha Plus
Siège social Rochettes 3

2016 Cortaillod
Tél. : 032 842 22 56
Fax : 032 842 35 58

Site web www.canalalpha.ch
Diffusion
Analogique uniquement par le câble
Numérique en DVB-C non crypté sur les réseaux câblés de UPC Cablecom et les partenaires de DigiTV, aussi en DVB-C non crypté sur le téléréseau jurassien d'EBL et en DVB-T non crypté auprès de Cablotel et Réseau TV Lehmann
Satellite Non
Câble analogique et numérique sur les réseaux câblés de UPC Cablecom, Video2000, EBL Telecom, Cablotel, Réseau TV Lehmann, Serac-Valtra
ADSL Swisscom TV, Sunrise TV, M-Budget TV et VTX TV dans toute la Suisse
Web streaming LIVE Canal Alpha Neuchâtel-district d'Yverdon [2] / Canal Alpha Jura-Jura bernois [3]

Canal Alpha est une chaîne de télévision régionale suisse. Elle émet dans tout l'Arc Jurassien, de la région d'Yverdon (ouest) au canton du Jura, ainsi que dans le Jura bernois (à l'exception de Bienne, bilingue).

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Octroi d'une concession de l'OFCOM
  • 1987 (septembre) : la société coopérative Canal Alpha Plus est créée afin de mettre en place une télévision locale. La chaîne émet alors un programme hebdomadaire d'une heure, partagé entre des informations régionales et des émissions à vocation spirituelles.
  • 1989 : la concession est étendue sur le littoral neuchâtelois et la ville de Neuchâtel, portant ainsi de 22 000 à 100 000 le nombre de téléspectateurs potentiels.
  • 1995 : la concession est étendue au haut du canton, la chaîne devenant la première chaîne cantonale de suisse.

Au milieu des années 90, la chaîne émet sur tout le territoire du Canton et se transforme en société anonyme. De plus, les émissions deviennent quotidiennes.

  • 1997 : la concession est à nouveau étendue au district de La Neuveville.
  • 2000 : la zone de diffusion s'étend à certaines communes du Canton du Jura et du Canton de Berne et passe, l'année suivante au support numérique pour la réalisation de ses émissions.
  • 2010 : le 5 juillet 2010, la télévision de l'Arc jurassien produit désormais la totalité de ses programmes en haute définition (HD). La chaîne fait partie des pionniers dans cette avancée technologique puisqu’elle est l’une des premières télévisions suisses qui propose à ses diffuseurs un contenu 100 % full HD.
  • 2013 : la diffusion de Canal Alpha est étendue en numérique à toute la Suisse, suite à la modification correspondante de l’ordonnance sur la radio et la télévision (ORTV), décidée par le Conseil fédéral, qui donne désormais la possibilité aux chaînes de télévision régionales d’être diffusées au-delà de leur zone de concession.
  • 2014 : la chaîne est diffusée en haute définition (HD) sur le réseau Swisscom TV.

Organisation[modifier | modifier le code]

Direction[modifier | modifier le code]

  • Joël Pelet
  • Marcello Del Zio

Diffusion[modifier | modifier le code]

La zone de diffusion recouvre tout le Canton de Neuchâtel, le Canton du Jura ainsi que les districts de La Neuveville, de Courtelary, de Moutier (BE), de Grandson et d’Yverdon (VD). Dès janvier 2013, la chaîne est diffusée partout en Suisse sur Swisscom TV, Sunrise TV, M-budget TV et en Suisse romande via un certain nombre de téléréseaux. La version en haute définition (HD) au format 1080i est proposée dans l'offre de l'opérateur Swisscom TV.

Émissions[modifier | modifier le code]

  • Journal régional : informations
  • Canal sportif : émission hebdomadaire qui revient sur l'actualité sportive du week-end
  • Clin d'œil : caméra en balade
  • Météo
  • Avis de passage : magazine avec une personnalité de la région
  • Les Visiteurs : découverte de différents sites de l'Arc jurassien et conseils déco
  • L'idée du chef : émission culinaire
  • Ça vaut le coup : émission sur la sécurité au travail
  • Objet de culture(s) : l'histoire d'objets insolites
  • Minimag : magazine hebdomadaire de la rédaction de Canal Alpha
  • Baby Agenda : carnet rose du canton de Neuchâtel
  • Le Contrôleur : émissions humoristiques où le téléspectateur suit le quotidien d'un contrôleur urbain
  • Placebo : émission santé
  • Avec le temps... : magazine horloger
  • Sans détour : débats politiques
  • Mon job et moi : magazine court sur la formation professionnelle
  • Noctambules : programme court qui relate un évènement du week-end
  • Émissions spéciales : élections, votations, évènements sportifs, etc
  • Dans la course : série de magazines consacrés à la course à pied et au VTT
  • ON AIR : émission en direct liée à un évènement
  • Jura show : talk show hebdomadaire qui reçoit des personnalités du Jura et du Jura bernois
  • Sous la coupole : réalisée depuis le Centre des médias du Palais Fédéral, l’émission apporte un éclairage sur les sessions parlementaires
  • Ma foi c'est comme ça : magazine des églises évangéliques du canton de Neuchâtel
  • Passerelles : magazine des églises catholiques-romaines, catholiques-chrétiennes et réformées du canton de Neuchâtel
  • Toudou : projet de la Protection Suisse des Animaux PSA
  • Calendrier de l'Avent : chants de Noël interprétés par les classes d'école primaire
  • Mamma Mia : émission consacrée à la fête des mères
  • Minute fitness : émission hebdomadaire
  • Y a 10 ans : retour sur des archives d'actualité
  • Rouge & blanc : le monde du vin décrypté par des spécialistes de la région
  • Novices en eaux douces : divertissement de l'été
  • Le chaînon manquant : magazine sur le chantier A5 à Serrières
  • L'info en continu : rediffusion des journaux de la semaine précédente

Audience[modifier | modifier le code]

Puisque la chaîne est diffusée sur l'intégralité de l'Arc jurassien, elle a un potentiel d'environ 320'000 téléspectateurs[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]