CanSat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un CanSat (Canette-Satellite) est un dispositif autonome de faible volume qui réalise des missions scientifiques à très haute altitude ou en orbite. Cet appareil prend la forme d'une sonde nanosatellite cylindrique, qui est lancée par une fusée ou un ballon et qui redescend sous parachute en effectuant ses missions.

Il existe plusieurs compétitions dans le monde ouvertes aux étudiants qui construisent des CanSats.

Origine[modifier | modifier le code]

Le championnat CanSat est né aux États-Unis[1], où il s'est imposé comme un rendez-vous important de l'année universitaire. S'il existe de nombreux concours de robotique dans les domaines de l'aéronautique, le CanSat est le seul exemple de championnat concret (et non sur papier) du monde spatial. La compétition s'est rapidement exportée au Japon, puis en Europe (Espagne, Finlande, Pays-Bas...) et, finalement, depuis 2009, en France. Le championnat de France est organisé par le CNES et Planète Sciences, et est devenu européen en 2010.

Principe du concours[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la simulation d'un vol de sonde spatiale : dans le volume d'une canette de 33 cL ou de 1 L, un dispositif autonome lâché depuis quelques centaines de mètres doit prendre des relevés atmosphériques (température, pression...) ou des prises de vue, les envoyer en temps réel à une station au sol, ou atterrir sur une cible sans aucun moyen de propulsion. Le CanSat peut donc effectuer de manière totalement autonome un vol sous voile, piloté par un logiciel embarqué. En 2013, la manifestation a été présenté lors de l'IAC (43rd student conference) à Pekin par mademoiselle Justine Gontier.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le championnat d'Europe 2010 se tient sur le site de la DGA Essais de missiles, à Biscarrosse, du 21 au 29 août.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) CanSat Competition