Campus numérique francophone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un campus numérique francophone (CNF - marque déposée) est une implantation de l’Agence universitaire de la Francophonie auprès d'une des universités membres ou partenaires qui promeut les technologies de l'information et de la communication pour l'éducation en particulier et qui assure grâce à elles un service de qualité pour la communauté savante et universitaire. Cette appellation inclut aussi les centres d’accès à l’information (CAI), qui ont vocation à être progressivement remplacés par des campus assurant un service plus complet.

Auprès des universités, le rôle d'un campus numérique est :

  • d'appuyer à la coopération inter-universitaire,
  • d'appuyer à la publication et aux manifestations scientifiques,
  • de soutenir à la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs,
  • d'aider au désenclavement numérique et scientifique des universités,
  • de participer au renforcement des écoles doctorales.

Le campus numérique francophone est ainsi un espace de veille, de transfert d'informations et de savoirs ayant trait à la vie universitaire, scientifique, culturelle et technique. Il se veut aussi un espace de rencontres autour de la Francophonie.

Il existe, en 2012, 44 campus numériques francophones et 18 campus numériques partenaires répartis dans le monde entier.

Quelques campus numériques francophones[modifier | modifier le code]

Le Campus Numérique francophone de Bujumbura[1][modifier | modifier le code]

Le campus de bujumbura
salle autoformation CNF Bujumbura

Ouvert en juin 1999, le CAI de Bujumbura a évolué en CNF deux ans plus tard. Opérationnel depuis le 25 février 2002, le CNF de Bujumbura est installé dans les locaux mis à la disposition par l'université du Burundi. Il est ouvert au public du lundi au vendredi de 8 heures à 18 heures. La salle réservée aux étudiants FOAD (fourmation ouverte et à distance) est toujours ouverte 24 heures sur 24 heures.

salle formation CNF Bujumbura

Le Campus Numérique Francophone partenaire de Ngozi[2][modifier | modifier le code]

Le CNFP de Ngozi a été inauguré le 1er février 2011. Ce campus est installé au sein de l'université de Ngozi, fait le relais des actions de l'AUF au nord du Burundi. Il offrira aussi ses services à l'université de Ngozi

  • accès à l'internet
  • commande d'article
  • formations transfert et permanentes
  • formation ouverte et à distance

Le Campus numérique francophone de Bukavu[3][modifier | modifier le code]

Le CNFp de Bukavu a été inauguré le 04 octobre 2012.

Hébergé par l'ISP, il fait le relais des actions de l'AUF dans le Sud-Kivu. Ce campus vient désenclaver le Sud-Kivu et se veut être une référence de capacitation du public universitaire du Kivu.

Inauguration CNFP Bukavu

Campus numérique francophone de Kinshasa[modifier | modifier le code]

Le Campus numérique francophone de Kinshasa a ouvert ses portes au public le 2 juin 2003. Il est installé au cœur du Centre de documentation de l'enseignement supérieur, universitaire et de recherche de Kinshasa (CEDESURK), regroupant comme membres l'ensemble des institutions universitaires de Kinshasa.

Panneau AUF-CEDESURK

Ouvert au public du lundi au vendredi le CNF de Kinshasa offre à son public :

  • un accès à des ressources documentaires
  • la consultation d'ouvrages de base et de référence
  • la commande des articles publiés dans les revues scientifiques internationales et de documents primaires via les services de l'INIST
  • les conférences scientifiques et techniques locales ou internationales par visioconférence
  • l'hébergement des sites web des partenaires et mise en ligne des contenus pédagogiques et scientifiques.

Le CNF de Kinshasa, comme tous les autres CNF de l'Agence universitaire de la Francophonie à travers le monde, sert de structure d'appui pour s'informer sur les formations ouvertes et à distance (FOAD), déposer les candidatures, accéder aux enseignements via l'internet et organiser les examens et les défenses des mémoires de ces différentes formations. À la demande des établissements membres de l'AUF, des ateliers de formation sont organisés dans les domaines de l'administration de réseaux, des technologies éducatives et des systèmes d'informations.

Campus numérique francophone de Libreville[4][modifier | modifier le code]

Remise d'attestations aux impétrants au CNF de Libreville
Formation au CNF de Libreville

Le Campus Numérique Francophone a été inauguré le 19 mars 2003 en présence de Mme Michèle Gendreaux-Massaloux, Recteur de l'AUF. Ce centre est hébergé au sein de l'Université Omar Bongo (UOB). Il est est ouvert au public du lundi au vendredi en continu. Comme personnel, il compte en son sein un Responsable de l'implantation, un RTL, une Gestionnaire comptable et un Responsable des formations.

Le rôle joué par le Campus Numérique Francophone auprès des universités et instituts supérieurs est d'une importance capitale. ces rôles sont les suivants:

  • Soutenir la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs,
  • Participer au renforcement des écoles doctorales,
  • Appuyer la coopération inter-universitaire,
  • Aider au désenclavement numérique et scientifique des universités etc.

Il offre au public :

  • un accès à des ressources documentaires,
  • la commande des articles scientifiques publiés dans les revues,
  • des formations ouvertes et à distance (FOAD),
  • des formations permanentes sous différents thèmes,
  • des soutenances de mémoires par visioconférence,
  • l'hébergement des sites web de ses partenaires,
  • la mise en ligne des contenus pédagogiques,
  • le suivi des différents usagers dans la maîtrise de la recherche documentaire via les sites qui offrent des ressources gratuites,
  • une bibliothèque avec possibilité d'emprunt d'ouvrages ou de revues scientifiques.

Outre ces différents services, le Campus Numérique Francophone de Libreville étant une des implantations de l'Agence Universitaire de la Francophonie à travers le monde, il a pour objectifs de « former, d'éduquer, d'encourager les usagers à l'utilisation des NTIC, afin de parfaire et enrichir le savoir des universitaires dans les domaines scientifique, culturel et technique ».

Campus numérique francophone de Ngaoundéré[modifier | modifier le code]

CNF de Ngaoundéré

Ngaoundéré est situé dans la partie septentrionale du Cameroun et est doté depuis 1993 d'une Université qui porte le nom de la ville. Le partenariat entre cette Université et l'AUF a permis de créer un Campus numérique Francophone de plein exercice qui a été inauguré le 06 août 2010 par les Pr. Amvam Zollo, recteur de l'Université et Jean-Gratien Zanouvi, alors directeur régional Afrique centrale et Grands Lacs. Depuis lors, le CNF offre à la communauté universitaire et à toute les populations de la région de nombreux services dont un grand nombre sont liés à l'usage des TIC. Le CNF est dirigé par M. Apollinaire Batoure et est logé au sein de l'université, dans le bâtiment abritant le centre de développement des TIC de l'université.

Le CNF dispose :

  • d'une salle de multimédia pour l'accès à Internet, modulable en salle de formation ;
  • d'une salle de visioconférence, modulable en salle de réunion ;
  • d'une salle de lecture et d'accès à Internet sans fil où sont entreposés des documents physiques.

Une connexion internet est disponible au CNF.

L'accès au CNF se fait par abonnement et est réservé prioritairement aux étudiants de niveau Master et plus. Au vu de ses infrastructures et ses équipements, le CNF est une référence en matière de TIC dans la région.

Campus numérique francophone de N'Djaména[modifier | modifier le code]

Infrastructures du CNF :

  • une salle de visioconférence et de réunion;
  • une salle de formation ;
  • une salle de lecture avec accès à internet.

Espace Numérique Francophone de Douala[modifier | modifier le code]

L'Espace Numérique Francophone de Douala (ENF-Douala) a été inauguré le 30 avril 2013 en présence de Messieurs Bruno Gain (Ambassadeur de France au Cameroun), Zacharie Pérévet (Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle), le Professeur Alain Ondoua (Directeur Régional du BACGL pour l'AUF) et Mesdames l'Inspectrice Générale, représentante personnelle du Ministre de l'Enseignement Supérieur, et Madame Aïda Sy (Directrice de l'Institut Français du Cameroun - Douala).

L'Enf-Douala est logé au sein de l'Institut Français du Cameroun - Douala, situé au boulevard de la liberté à Akwa. Il dispose d'une quarantaine de postes de travail pour ses usagers, d'une bibliothèque et d'un matériel de télé-conférence de haute qualité.

Atelier formation wikipedia à l'ENF de Douala.

L'Espace Numérique Francophone de Douala est le fruit d'un partenariat entre l'Agence universitaire de la Francophonie,l'Université de Douala et l'Institut Français du Cameroun. Il a le statut d'un Campus Numérique partenaire. Comme tous les autres Campus Numériques partenaire, l'ENF de Douala est une implantation de l'AUF et est au service de la communauté universitaire ; cependant, il n'est pas logé au sein d'un campus universitaire, d’où l’appellation ENF.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]