Campus de la faculté Saint-Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panneau signalétique du campus de la faculté Saint-Jean d'Edmonton.

Le Campus de la faculté Saint-Jean est un établissement universitaire canadien à part entière de l’Université d'Alberta. La faculté francophone Saint-Jean regroupe plusieurs cursus et forme depuis 2005 un véritable campus. Le campus Saint-Jean est situé rue Marie-Anne Gaboury dans le quartier Bonnie Doon d'Edmonton.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Campus Saint-Jean est extrêmement riche en histoire. Depuis sa fondation en 1908, sous le nom de "Juniorat Saint-Jean", il a subi plusieurs transformations afin de répondre aux besoins de la francophonie de l'Ouest.

La sénatrice Claudette Tardif a été professeure de langue française, à la faculté francophone de la faculté Saint-Jean et doyenne de l'Université de l'Alberta. Claudette Tardif a été vice-présidente de l'Université de l'Alberta.

Études francophones[modifier | modifier le code]

La faculté Saint-Jean propose un large programme de formations. Plusieurs départements sont offerts aux étudiants, dans les domaines des sciences, des Beaux-Arts, en langues, en sciences sociales et en Éducation.

En 2009-2010, le Bureau des admissions a accueilli près de 350 nouveaux étudiants dans les deux cycles universitaires, ce qui porte le total des étudiants du campus Saint-Jean à près de 750. Beaucoup d'étudiants sont originaires des autres provinces canadiennes. Environ 10 % de ces étudiants provenaient de l’international (30 pays sont représentés dont la France, la Belgique, la Suisse, le Maroc, la Tunisie, le Liban, etc.). Cette attrait international permet au campus Saint-Jean de dépasser le cadre d'une institution uniquement franco-albertaine, mais une institution de la francophonie canadienne et internationale. Le campus Saint-Jean accueille notamment des étudiants de pays non francophones (Amérique latine, Asie, etc.) en quête d'une formation universitaire en langue française pour approfondir leur connaissance dans cette langue apprise dans leur pays au niveau de la scolarité du secondaire.

Apprentissage du français[modifier | modifier le code]

Le Centre d’enseignement et de recherche en français (CERF) s’est transformé en École de langues du Campus Saint-Jean. Le CERF a eu 258 inscriptions à ses cours de français durant l’année 2009-2010. De plus, le Centre a été choisi par l’École de la fonction publique du Canada pour fournir de la formation en français langue seconde aux fonctionnaires du gouvernement fédéral en Alberta. Un projet pilote de formation en français pour les étudiants qui envisagent une carrière dans la fonction publique canadienne a aussi démarré en 2010[1].

La faculté Saint-Jean propose également des cours d'immersion en langue française pour les étudiants non-francophones.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]