Camp de base de l'Everest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Il existe deux camps de base de l'Everest, le premier versant sud (côté népalais) se trouve à 5 364 mètres d'altitude, au pied du glacier du Khumbu, le second versant nord (côté tibétain) se situe à 5 154 mètres d'altitude, au pied du glacier du Rongbuk.

Camp versant népalais[modifier | modifier le code]

C'est la base logistique des différentes expéditions qui ont lieu chaque année sur l'Everest depuis le Népal. C'est aussi le terminus des trekking permettant de s'approcher au plus près de l'Everest et de grimper sur le Kala Patthar célèbre pour sa vue sur le massif de l'Everest.

La plupart des alpinistes restent ici plusieurs jours pour s'acclimater à l'altitude et éviter le mal aigu des montagnes. (28° 00′ 26″ N 86° 51′ 34″ E / 28.00722, 86.85944 ())

Camp versant tibétain[modifier | modifier le code]

Le camp de base est divisé en deux parties. La première d'entre elles est le camp de base à proprement parler. (28° 08′ 29″ N 86° 51′ 05″ E / 28.14139, 86.85139 (Camp versant tibétain)) Il se trouve à la fin de la piste qui part de Tingri (village tibétain situé sur la route qui va jusqu'au Népal), traverse la réserve naturelle du Qomolangma et dépasse le monastère de Rongbuk.

La seconde partie est la seule accessible aux touristes. Elle est située sur la dernière centaine de mètres de la piste menant au camp de base des expéditions. Cette attraction touristique est constituée d'une vingtaine de tentes qui servent de « restaurants/magasins » durant la journée et d'hôtels pendant la nuit.

La poste chinoise a installé un petit conteneur qui fait office de bureau de poste le plus élevé au monde. Ce dernier permet d'envoyer des cartes marquées d'un tampon spécial, une sorte de « preuve/certificat » dont les touristes chinois sont très friands.