Camouflage Flecktarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le camouflage Flecktarn allemand mis en service en 1990
Sur le théâtre d'opération

Le Flecktarn (en allemand: "camouflage à base de point", également connu sous le nom Flecktarnmuster, Fleckentarn ou simplement Fleck) est un camouflage perturbateur à 3 -, 4 -, 5 - ou 6-couleurs. L'utilisation de points crée un effet "de tramage" , ce qui élimine les frontières nettes entre les différentes couleurs tout comme les motifs carrés des camouflages numériques le font. Le motif est conçu pour une utilisation dans les régions boisées tempérées. Il a été adapté pour le désert en faisant varier les couleurs.

Historique[modifier | modifier le code]

Le motif de platane (côté été) dans une première version de 1937
Le motif de platane (côté automne) dans une première version de 1937

Les Allemands l'avaient expérimenté avant la Seconde Guerre mondiale, et certaines unités de l'armée utilisaient des motifs de camouflage "dissident". Des unités de combat Waffen-SS l'ont expérimenté depuis 1935 avec des motifs différents. Le premier et beaucoup d'autres motifs de camouflages SS ont été conçu par le professeur Johann Georg Otto Schick.

  • Platanenmuster – Motif "platane" (1937 à 1942) – versions été/automne et automne/hiver
  • Rauchtarnmuster – Motif "fumée" (1939 à 1944) – versions été/automne et automne/hiver
  • Palmenmuster – Motif "palmier" (vers 1941 – ?) – version été/automne
  • Beringtes Eichenlaubmuster – Motif "feuille de chêne B" (1942 à 1945)
  • Eichenlaubmuster – Motif "feuille de chêne A" (1943 à 1945) – versions été/automne et automne/hiver
  • Erbsenmuster – "Point 44" (1944 à 1945)– Devant à l'origine remplacer tous les autres motifs de camouflages SS
  • Leibermuster (1945)

Le Flecktarn moderne[modifier | modifier le code]

Couleurs Désert

En 1976, l'armée de terre allemande a développé un certain nombre de prototypes de motifs de camouflage, qui seront mis à l'essai pour remplacer l'uniforme de combat "moleskine" gris-olive. Au moins quatre motifs de camouflage différents ont été testés au cours de la Bundeswehr Truppenversuch 76 ("Essai de troupe de la Bundeswehr 76"). L'un s'appelait "Dots" ou "Points", et un a été appelé "Feuille froissée" ou "profil en dents de scie".

Parmi les modèles testés, a été testé et adopté celui qui est aujourd'hui connu sous le nom Flecktarn. Le mot "Flecktarn" est un composite formé des mots allemand "Fleck" (point, tache) et "Tarnung" (camouflage). La Bundeswehr a cependant gardé ses treillis de combat verts au cours des années 1980. Le Flecktarn a été massivement mis en service seulement en 1990, après des essais conduits en 1988.

En Allemagne, le motif de camouflage Flecktarn est utilisé par toutes les branches de la Bundeswehr, la Heer (armée de terre), la Luftwaffe (armée de l'air), certaines branches de la marine et même les unités Sanitätsdienst (service médical). Il est également utilisé par les tireurs d'élite de la Bundesheer (armée fédérale autrichienne) et le personnel au sol et l'infanterie aéroportée de l'armée de l'air belge. La France a testé le camouflage Flecktarn mais ne l'a pas retenu; l'armée néerlandaise l'a également rejeté, sous prétexte que c'était "trop agressif". Le Flecktarn a été controversée en raison de sa (vague) ressemblance avec le camouflage "petits pois" et "feuilles de chêne" de la Waffen-SS, qui a également utilisé des points de différentes couleurs.

Le motif Flecktarn est la base du Bundeswehr Wüstentarn (camouflage désert), des camouflages danois T/78 et M/84, y compris de la variante désert du motif danois. Une variante du camouflage Flecktarn est également utilisé par l'armée russe et est appelé «Sever» (en russe: «Nord »), parfois également dénommée Flectar-d; par le Japon sous le nom de "Camouflage Type II", par l'armée chinoise au Tibet sous le nom de "Camouflage Plateau Type 03", ainsi que par certaines unités de police en Pologne.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :