Camille Sudre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sudre.
Camille Sudre
Fonctions
Conseiller régional de la Réunion
En fonction depuis le 21 mars 2010
Président du Conseil régional de La Réunion
27 mars 199225 juin 1993
Prédécesseur Pierre Lagourgue
Successeur Margie Sudre
Biographie
Date de naissance 1948
Nationalité Drapeau de la France Française
Conjoint Margie Sudre

Camille Sudre, né en 1948, est un homme politique réunionnais d'origine ardéchoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagements divers[modifier | modifier le code]

Médecin, marié à Margie Sudre, il fonde avec elle la radio Free Dom en 1981, à Saint-Denis (Réunion). Il lance en mars 1986 une chaîne de télévision du même nom qui a émis illégalement jusqu'en 1991 et aura de ce fait de nombreux démêlés avec la justice, ce qui lui vaudra d'être défendu par le célèbre avocat Jacques Vergès. Après avoir refusé de rentrer dans la légalité, il est en particulier à l'origine des émeutes de février 1991 qui ont fait suite à la saisie des émetteurs de cette télévision.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1989, il rentre en politique au poste de 3e adjoint au maire de Saint-Denis.

Successeur de Pierre Lagourgue, il devient président du conseil régional de la Réunion le 27 mars 1992 en faisant campagne sur le thème de l'égalité sociale avec la métropole. Cette élection est annulée par le Conseil d'État en mai 1993. Il reste en poste jusqu'au 25 juin, date à laquelle sa femme lui succède à la tête de l'institution à la suite de nouvelles élections. Elle ne tardera pas à s'éloigner de ses idées politiques pour se rapprocher de la droite.

La même année, il sera candidat malheureux à la députation dans la cinquième circonscription de la Réunion face à Jean-Paul Virapoullé. Il est brièvement maire par intérim de Saint-Denis en mars 1994, à la suite de la démission de Gilbert Annette. Il se fait ensuite plus discret, réduisant le nombre de ses apparitions publiques, sorties pendant lesquelles il est toujours vêtu d'un haut blanc. Il demeura premier vice-président du conseil régional sous Paul Vergès

Lors de l'élection régionale de 2010 à La Réunion, il est élu conseiller régional.