Camille Paglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paglia (homonymie).

Camille Anna Paglia (née le 2 avril 1947 à Endicott, New York, États-Unis) est une écrivaine américaine et critique sociale.

Universitaire[modifier | modifier le code]

Elle est professeur de sciences humaines à l'université d'arts de Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis. Paglia a fait ses études à l'université de Binghamton. Elle a ensuite préparé sa thèse à Yale[1].

Post-féministe[modifier | modifier le code]

Elle est appelée « la féministe que les autres féministes aiment détester », « une féministe post-féministe ». La revue britannique Prospect Magazine l'a nommée « une des 100 plus importantes intellectuelles du monde ». Elle se décrit comme « une féministe bisexuelle égocentrique ».

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]