Camille Bazbaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Camille Bazbaz est un auteur-compositeur-interprète franco-libanais né en 1967 à Suresnes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au lycée, Camille Bazbaz rencontre ceux qui deviendront plus tard les autres membres du groupe Le Cri de la mouche, quintet rock de la fin des années 1980 au sein duquel il s'impose comme organiste. Après avoir été influencé par le punk et le rock des années 1970, il va être marqué par le reggae, la musique soul et le blues. Le groupe se sépare au début des années 1990 et Bazbaz collaborera un temps avec le groupe alternatif Les Satellites.

Commence alors une période riche en rencontres dans le milieu du hip-hop principalement, dont celle avec Joey Starr qui intervient sur son premier album solo Dubadelik sorti en 1996. Un style doucement reggae et déjà de l'humour et de la séduction dans les textes. Bazbaz se révèle ensuite sur scène où il fait preuve d'une énergie de showman.

Survient alors une rencontre fondamentale avec le cinéaste Pierre Salvadori, pour qui il composera les musiques de quatre films : Comme elle respire en 1997, Les Marchands de sable en 2000, Après vous en 2003 et Hors de prix en 2006.

Parallèlement à cela, il sort un deuxième opus, Une envie de chien, des histoires d'amour, de peines racontées en souriant. Il confirme son image de crooner et lover en 2004 dans son troisième album Sur le bout de la langue, aujourd'hui Disque d'Or.

On y trouve un texte du musicien auteur-compositeur et arrangeur André Manoukian, connu pour avoir découvert Liane Foly et désormais membre du jury de La Nouvelle Star.

Le 14 juillet 2005 Camille Bazbaz se produit au Festival en Othe[1].

Les textes de Dans ma nature - Tout pour l'éviter et Loin derrière, sont quant à eux signés Sandrine Kiberlain, rencontrée quelques années plus tôt sur le tournage d' Après vous de Salvadori. Bazbaz composera Loin derrière et Vos condoléances sur Manquait plus qu'ça, premier album de la belle.

Victoires de la musique 2006 : Bazbaz est nommé dans la catégorie révélation scène de l'année.

Bazbaz enregistre une partie de son quatrième album Le bonheur fantôme, sorti le 21 mai 2007, à Kingston avec le batteur Sly Dunbar, le bassiste Robbie Shakespeare et Earl Smith à la guitare (les mêmes qui accompagnaient Serge Gainsbourg sur Aux armes etc. et Mauvaise nouvelles des étoiles) grâce à l'aide précieuse du très grand Winston McAnuff en territoire jamaïcain.

L'autre moitié de l'album est enregistrée en France en collaboration avec son équipe : Fabrice "CUB1" Colombani, Jérôme "Tchiky" Perez, Yarol Poupaud (FFF), Christiane Prince et Viryane Say.

Le même Winston McAnuff, compositeur et voix légendaire du reggae jamaicain, avec qui Bazbaz avait sorti A Drop, Winston McAnuff and the Bazbaz Orchestra en 2005, sublime météorite musicale, rencontre explosive de deux planètes musicales, celle du rock-funk-punk et celle du reggae roots.

Victoires de la musique 2008 : Bazbaz est nommé dans la catégorie Musique de film pour la B.O. d'Hors de Prix, film de Pierre Salvadori avec Gad Elmaleh et Audrey Tautou, sorti en décembre 2006.

Depuis la sortie du Bonheur fantôme à l'été 2007, Bazbaz est sur les routes. Une tournée française couronnée par un passage à l'Olympia et à la La Cigale. Le groupe a ainsi porté l'album sur une centaine de scènes, partout en France mais aussi au Canada, à l'Ile Maurice, à la Réunion...

La Chose, cinquième album solo de Bazbaz, signé cette fois sous le label réunionnais Sakiforecords est sorti le 1er mars 2010.

A Bang, Deuxième album en collaboration avec Winston Mc Anuff, album éclectique entre rock et reggae est signé lui aussi sous le label réunionnais Sakiforecords. L'album a été enregistré à kingston et en France, il est sorti le 23 Mai 2011.

LOVE MUZIK, Nouvel album sortie le 2 décembre 2013 CHEZ VERYCORDS

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Après vous... (musique du film)
  • 2007 : Illiennes
  • 2007 : Con d'Homme

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Bazbaz au festival en Othe

Liens externes[modifier | modifier le code]