Camilla Parker Bowles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Camilla Parker-Bowles)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camilla.

Camilla Shand

Description de cette image, également commentée ci-après

Camilla en 2014.

Biographie
Titulature Princesse de Galles[1]
Duchesse de Cornouailles
Duchesse de Rothesay
Nom de naissance Camilla Rosemary Shand
Naissance 17 juillet 1947 (67 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Père Bruce Shand
Mère Rosalind Cubbitt
Conjoints Andrew Parker Bowles
(1973-1995)
Charles, prince de Galles
(depuis 2005)
Enfants Thomas Parker Bowles
Laura Parker Bowles
Description de cette image, également commentée ci-après

Princesses de Galles

Camilla Rosemary Shand (ex-épouse Parker Bowles), née le 17 juillet 1947 à Londres, est la seconde épouse du prince Charles, prince de Galles. Depuis leur mariage elle est connue sous le prédicat de Son Altesse royale la duchesse de Cornouailles[2]. La duchesse de Cornouailles est promise à devenir reine consort du Royaume-Uni puisque son mari est l’héritier de la reine actuelle, Élisabeth II.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Camilla Shand, née le 17 juillet 1947 à Londres, a passé sa jeunesse à Plumpton, un petit village perdu dans les collines du Sussex. Elle est la fille du major Bruce Shand, officier de l'armée britannique reconverti dans le négoce du vin, et de Rosalind Cubbitt, de la famille des barons Ashcombe.

Par son père, elle est la nièce d'Elspeth Howe (Lady Howe)[3], femme politique et pair britannique, petite-fille de l'écrivain Philip Morton Shand[4]. Si l'on remonte dans l'histoire, par sa mère, elle est l'arrière-petite-fille d'Alice Keppel (née Alice Edmonstone) (1866-1947), qui fut la maîtresse du prince de Galles, Edward, futur roi Édouard VII (1841-1910), trisaïeul du prince Charles.

Elle compte également, parmi ses ancêtres lointains, à un degré plus éloigné, Arnold Joost van Keppel (v. 1670-1718), premier comte d'Albemarle, favori de Guillaume III d'Angleterre, stathouder des Provinces-Unies (1672-1702) et roi d'Angleterre (1689-1702).

Premier mariage[modifier | modifier le code]

En 1973, elle épouse le Brigadier Andrew Parker Bowles (né en 1939), un officier des Horse Guards. De ce mariage sont issus 2 enfants :

  • Thomas Parker Bowles, né le 18 décembre 1974[5] ;
  • Laura Parker Bowles (épouse Lopes), née le 1er janvier 1978.

Ils divorceront en 1995.

Épouse du prince de Galles[modifier | modifier le code]

Duchesse de Cornouailles[modifier | modifier le code]

Camilla et le Prince Charles, lors d'un voyage en Jamaïque en 2008.

Camilla fait la connaissance du prince de Galles en 1970, durant un match de polo. L'idylle est de courte durée : Charles s'engage dans la Royal Navy, avant d'épouser Diana Spencer en 1981, tandis que Camilla se marie avec le major Andrew Parker Bowles en 1973.

En raison d'une hostilité marquée d'une frange de l'opinion publique britannique, certains imaginaient que Camilla Parker-Bowles, après son mariage avec le prince de Galles, recevrait le simple titre de « duchesse de Cornouailles » et que, dans l'éventualité d'une accession au trône de son mari, elle ne devienne pas reine, mais conserve simplement sa titulature ducale. Toutefois, des développements survenus entre l'annonce (février) et la célébration (avril) du mariage, soit le 21 mars 2005, semblent infirmer ces projections.

En effet, le gouvernement britannique a longuement étudié la question et, bien qu'il ait initialement préconisé la solution précédente, le ministre des Affaires constitutionnelles, Christopher Leslie, a dû reconnaître, le 21 mars 2005, dans sa réponse écrite à une question émanant d'un juriste, que rien ne permettait d'affirmer que le mariage du prince de Galles et de Mme Parker Bowles puisse être d'un caractère « morganatique ». Andrew Mackinlay, le juriste qui avait posé la question initiale, en a donc tiré la conclusion que l'accession au trône du prince Charles entraînerait automatiquement une titulature de « reine » pour son épouse : « Cela est absolument sans équivoque qu'elle devienne automatiquement reine lorsqu'il deviendra roi. » Cette interprétation a immédiatement été confirmée par le département des Affaires constitutionnelles, qui a précisé que l'usage constant, depuis des siècles, ayant toujours été que l'épouse [légitime et non morganatique] d'un roi soit elle-même titrée reine, seul le vote d'une loi en sens contraire serait susceptible de changer cet état de fait. Dans l'immédiat, le mariage ne modifie pas les arrangements prévus tant que le prince de Galles n'accède pas au trône. Camilla utilise le prédicat de « Son Altesse royale » (« Her Royal Highness ») et les titres de « duchesse de Rothesay » (en Écosse) et de « duchesse de Cornouailles » (partout ailleurs), sans porter le titre de « princesse de Galles » puisqu'elle s'y refuse.

Engagements humanitaires[modifier | modifier le code]

La duchesse de Cornouailles est également marraine royale (royal Patron) d'Emmaüs UK, branche britannique du Mouvement Emmaüs[6] ainsi que de ShelterBox, une organisation humanitaire apportant des abris d'urgence, dont elle est également la présidente[7].

Titres[modifier | modifier le code]

Actuelles armes de la duchesse de Cornouailles avec ornements extérieurs

Titulature complète[modifier | modifier le code]

Depuis son mariage, elle est couramment nommée par sa titulature de duchesse de Cornouailles et n'utilise pas celle de princesse de Galles[1]. Sa titulature complète est la « Son Altesse royale la princesse Charles Philip Arthur George, princesse de Galles, duchesse de Cornouailles, duchesse de Rothesay, comtesse de Chester, comtesse de Carrick, baronne de Renfrew, dame des Îles, princesse d'Écosse, dame grand-croix de l'Ordre royal de Victoria ».

Selon le site officiel de la monarchie britannique, étant la seconde épouse du prince héritier, l'actuelle duchesse de Cornouailles devrait, dans l'éventualité d'une accession, de son vivant, du prince Charles au trône, porter le titre de « Son Altesse royale la princesse consort » [8] au lieu de reine.

Elle est connue successivement sous les noms de :

  • 17 juillet 1947 : Miss Camilla Shand
  • 4 juillet 1973 : Mrs Andrew Parker Bowles
  • 3 mars 1995 : Mrs Camilla Parker Bowles
  • 9 avril 2005 : Son Altesse royale la duchesse de Cornouailles
    • En Écosse : Son Altesse royale la duchesse de Rothesay

Distinctions[modifier | modifier le code]

Médailles[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Canada 2005 : Médaille commémorative pour le centenaire du Saskatchewan
  • Personal flag of Queen Elizabeth II.svg 6 février 2012 : Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Un porte-parole du ministère des affaires constitutionnelles a déclaré au Sunday Times « [Camilla] prend automatiquement le titre de Princesse de Galles et tous les autres titres qui vont avec son mariage avec le Prince de Galles. » The Sunday Times, 3 avril 2005.
  2. Portant un titre royal, Camilla n’emploie pas son nom d'épouse, qui est Mountbatten-Windsor. D’autre part, même si elle est princesse de Galles en titre de par son mariage avec l'héritier de la couronne, elle se refuse à le porter car celui-ci est toujours fortement associé à Lady Diana Spencer dans l’opinion britannique. Elle ne prend cependant que le titre secondaire associé à son époux qui est celui de duchesse de Cornouailles.
  3. www.parliament.uk
  4. www.thepeerage.com
  5. Macclesfield, E Cracroft's Peerage
  6. Emmaus.org.uk
  7. Shelterbox.org
  8. Marriage and family of the Duchess of Cornwall
  9. www.royal.gov.uk 9 avril 2012

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]