Camilla (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Camilla, dont le titre complet est Camilla, A Picture of Youth (Camilla, une image de la jeunesse) est un roman de langue anglaise, publié en 1796, de Fanny Burney.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le sujet du roman tourne autour des préoccupations matrimoniales de quelques jeunes gens : Camilla Tyrold et ses sœurs, la douce Lavinia, et la difforme, mais si bonne, Eugenia, ainsi que leur cousine, la belle Indiana Lynmere ; au cœur du roman se déroule l'idylle entre Camilla elle-même, et son prétendant, Edgar Mandlebert. Le chemin de l'amour véritable est cependant hérissé de redoutables difficultés, causées par les malentendus et les erreurs.

Analyse[modifier | modifier le code]

À bien des égards, Camilla laisse apparaître l'esprit du romantisme naissant. Comme dans Evelina, Fanny Burney mèle dans son roman des moments d'ombre et de lumière, des épisodes comiques et des frissons gothiques, tout en mettant en place dans les esprits des dilemmes qui éclairent le fossé qui sépare les générations.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Lors de sa parution, le roman rencontre un énorme succès populaire. Il est d'ailleurs cité à plusieurs reprises dans Northanger Abbey, le roman de Jane Austen, où il fait en particulier l'objet d'un débat entre John Thorpe et Catherine Morland[1].

Par son thème central du difficile passage de l'adolescence à l'âge adulte, Northanger Abbey emprunte également beaucoup à Camilla[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jane Austen 1856 (première édition en 1818), p. 33
  2. Margaret Butler, Jane Austen 2003, p. xxiii, « Introduction »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jane Austen, Northanger Abbey, R. Bentley,‎ 1856 (première édition en 1818)
  • (en) Jane Austen, Northanger Abbey, Penguin Books, coll. « Penguin Classics »,‎ 2003 (ISBN 9780141439792)