Cameron Indoor Stadium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cameron Indoor Stadium
{{#if:
Mason Plumlee (numéro 5) lors du 13e match de la saison NCAA 2010-2011 entre les Blue Devils de Duke et les Spartans de Michigan State le 2 décembre 2010 (84-79)
Mason Plumlee (numéro 5) lors du 13e match de la saison NCAA 2010-2011 entre les Blue Devils de Duke et les Spartans de Michigan State le 2 décembre 2010 (84-79)
Généralités
Adresse 301 Whitford Dr
Durham, Caroline du Nord 27706
Coordonnées 35° 59′ 51″ N 78° 56′ 32″ O / 35.997528, -78.942306 ()35° 59′ 51″ Nord 78° 56′ 32″ Ouest / 35.997528, -78.942306 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 6 janvier 1940
Architecte Horace Trumbauer
Julian Abele
Rénovation 1987-1988
Coût de construction 400 000 $USD
Utilisation
Clubs résidents Blue Devils de Duke
Propriétaire Université Duke
Administration Université Duke
Équipement
Capacité 12 000 (1960)
9 314 (1988)

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Cameron Indoor Stadium

Géolocalisation sur la carte : Caroline du Nord

(Voir situation sur carte : Caroline du Nord)
Cameron Indoor Stadium

Le Cameron Indoor Stadium est une salle situé dans le campus de l'Université Duke. C'est l'enceinte des équipes de basket-ball de l'université, de l'équipe féminine de volley-ball ainsi que des lutteurs.

Construction[modifier | modifier le code]

Les plans du stade sont établis en 1935 par Eddie Cameron, entraineur. Le stade fut ensuite conçu par Julian Abele ayant fait l'École des beaux-arts de Paris. L'arène est inaugurée le 6 janvier 1940 et d'appelé Duke Indoor Stadium mais fut renommé le 22 janvier 1972 pour honorer Eddie Cameron.

Rénovations et améliorations[modifier | modifier le code]

Les rénovations permettent l'installation d'un tableau des scores électronique ainsi qu'une plus grande quantité de places. Avant la saison 2009-2010, des LED sont installés sur la table de presse et les sièges sont repeints.

Public[modifier | modifier le code]

Le public est souvent qualifié de fou à cause des chants et acclamations bruyantes qui grimpent jusqu'à 116 décibels.

Sur les autres projets Wikimedia :