Camblain-l'Abbé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camblain-l'Abbé
L'église Saint-Pierre
L'église Saint-Pierre
Blason de Camblain-l'Abbé
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Aubigny-en-Artois
Intercommunalité Communauté de communes de l'Atrébatie
Maire
Mandat
Pierre-Albert Mayeur
2008-2014
Code postal 62690
Code commune 62199
Démographie
Population
municipale
641 hab. (2011)
Densité 114 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 22′ 26″ N 2° 38′ 16″ E / 50.3738888889, 2.63777777778 ()50° 22′ 26″ Nord 2° 38′ 16″ Est / 50.3738888889, 2.63777777778 ()  
Altitude Min. 103 m – Max. 161 m
Superficie 5,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Camblain-l'Abbé

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Camblain-l'Abbé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Camblain-l'Abbé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Camblain-l'Abbé
Liens
Site web camblainlabbe.fr

Camblain-l'Abbé est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Camblain-l'Abbé
Estrée-Cauchy Servins
Cambligneul Camblain-l'Abbé Villers-au-Bois
Agnières Capelle-Fermont Frévin-Capelle Acq

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le comte de Loisne a relevé Camblinium (vers 1106), Cambelin (1137), Camblin juxta stradellam et Camblign (1221), Camblin (1235), Cambling (XIIème siècle), Camblain-lez-le-mont-Saint-Eloy (1525), Camblain-és-Estrayelles (1720). Les différents auteurs ont proposé plusieurs hypothèses quant à la toponymie : la dénomination de « l’abbé » serait due à la « Ferme de l’Abbaye » de Mont Saint-Eloi qui se trouvait à Camblain et que l’on appelait l’Abby. Albert Dauzat et Charles Rostaing dans leur Dictionnaire étymologique des noms de lieux de France indiquent que Camblain serait issu du latin campus associé à blin ou belain, surnom de mouton. En 1793, Le village s’est appelé Camblain lez Estrayelles, Estrayelles étant une paroisse indépendante jusque 1793, située près de la chaussée Brunehaut[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Camblain-l'Abbé est desservie par la route départementale 341 dite Chaussée Brunehaut reliant Arras à Thérouanne, il faut cependant noter que sur le territoire de la commune, la RD 341 n'emprunte pas exactement le tracé de la chaussée Brunehaut, mais une dérivation.

L'ancienne gare

Camblain-l'Abbé était desservie par la voie ferrée d'intérêt local (VFIL) reliant Lens et Frévent et passant par Aubigny-en-Artois et Avesnes-le-Comte

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Camblain-l'Abbé dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au dernier recensement étant compris entre 500 et 1 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 15[2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours Pierre-Albert Mayeur UDI  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 641 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
339 324 301 324 366 391 412 441 418
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
439 465 526 554 537 532 531 508 491
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
493 507 481 466 430 424 372 365 387
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
414 390 448 561 615 653 651 652 646
2011 - - - - - - - -
641 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,5 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,7 %, 15 à 29 ans = 20,3 %, 30 à 44 ans = 22,1 %, 45 à 59 ans = 25,4 %, plus de 60 ans = 15,5 %) ;
  • 48,5 % de femmes (0 à 14 ans = 16,1 %, 15 à 29 ans = 16,1 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 30,7 %, plus de 60 ans = 18,3 %).
Pyramide des âges à Camblain-l'Abbé en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,9 
3,6 
75 à 89 ans
7,3 
11,6 
60 à 74 ans
10,1 
25,4 
45 à 59 ans
30,7 
22,1 
30 à 44 ans
18,7 
20,3 
15 à 29 ans
16,1 
16,7 
0 à 14 ans
16,1 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Camblain-l'Abbé est située dans l'académie de Lille.

Au sein du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de « l'Orée du Bois » (communes de Camblain-l’Abbé, Cambligneul, Villers-Châtel et Mingoval)[6], la commune administre une une école élémentaire de 51 élèves[7] (en 2012-2013) et dispose d'une école élémentaire privée[8] au sein de l'école Saint Jean-Baptiste de la Salle. Cette école est une école hors contrat pour garçons, fondée en 1991 par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X. En 2011, elle comptait environ 180 élèves répartis dans les classes du cours préparatoire aux classes terminales (L et S), le pensionnat est obligatoire à partir de la quatrième[9],[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église de Camblain-l'Abbé possède une flèche à crochets, comme certaines églises des communes voisines de Béthonsart, Savy-Berlette, Ecoivres(Mont-Saint-Éloi), Hermaville, Habarcq, Servins et Mingoval. Le clocher est classé monument historique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Camblain-l'abbé

Les armes de Camblain-l'abbé blasonnent ainsi :

d’or au chevron de gueules surmonté de trois étoiles d’azur rangées en chef et soutenu d’un croissant du même.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jules Gosselet, Un gisement acheuléen à Camblain-l'Abbé, société géologique du Nord, 1909
  • abbé Van-Drival, Description de l'église, Volume 1 du bulletin de la Commission des antiquités départementales, 1849, p. 226-233, [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'origine de son nom », sur le site de la mairie,‎ 14 juin 2013 (consulté le 24 juin 2013).
  2. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. « Évolution et structure de la population à Camblain-l'Abbé en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 août 2010)
  5. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 août 2010)
  6. « Camblain-l’Abbé : dernière fête des écoles pour Michèle Bérenger au RPI de l’Orée du bois », sur le site du quotidien La Voix du Nord,‎ 14 juin 2013 (consulté le 24 juin 2013).
  7. « Pas-de-Calais (62) > Camblain-l'Abbé > École », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 24 juin 2013).
  8. « Pas-de-Calais (62) > Camblain-l'Abbé > École », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 24 juin 2013).
  9. « Pas-de-Calais (62) > Camblain-l'Abbé > Lycée », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 24 juin 2013).
  10. « Aidez-nous à construire la nouvelle chapelle de l'école de Camblain-l'Abbé », sur le site de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X,‎ juin 2011 (consulté le 24 juin 2013).