Empetrum nigrum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Camarine noire)
Aller à : navigation, rechercher

La Camarine noire (Empetrum nigrum) est un sous-arbrisseau persistant, de la famille des Empétracées ou, suivant la classification phylogénétique, des Ericacées. La camarine noire est présente dans les zones tempérées et froides de l’hémisphère boréal.

La plante pousse sur sol acide principalement dans les landes humides. Dans les zones froides, on la rencontre en plaine, dans les zones tempérées c’est une plante de montagne.


En Belgique on la rencontre çà et là dans les régions élevées de l’Ardenne.

En France, elle est présente en montagne.

Au Québec, on la retrouve dans des milieux tourbeux.

Description[modifier | modifier le code]

Les fruits de la camarine

La plante, qui atteint 15 à 45 cm de hauteur, a des tiges couchées enracinantes et à extrémités dressées de couleur rouge.

Les tiges sont densément couvertes de petites feuilles linéaires et à marge entièrement enroulée, de 4 à 6 mm de long et de 1 à 2 mm de large.

Le périanthe des fleurs peu apparentes (diamètre 1 à 2 mm) est constitué de six pièces semblables (trois sépales et trois pétales) libres, de couleur rosée à purpurine.

Les fleurs de la sous-espèce type sont soit mâles avec 3 étamines, soit femelles avec 6 à 9 carpelles soudés à leur base.

Les fleurs femelles sont suivies de baies noires, qui sont comestibles mais pas fort appétissantes.

On distingue deux sous-espèces :

  • subsp. nigrum, dioïque, présente surtout en plaine.
  • subsp. hermaphroditicum (Hagerup) Böcher, présente surtout en montagne.

La sous-espèce hermaphroditicum est plus trapue. Elle a des tiges dressées non enracinantes à extrémité de couleur verte. Les feuilles sont plus larges et les fleurs hermaphrodites. Les étamines marcessantes persistent sous les baies.

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Les taxons présents en d’Asie sont rattachées à la var. asiaticum, ceux d’Extrême-Orient à la var. japonicum.
  • La camarine pourpre ou goule rouge, un taxon très semblable à baies pourpres du Nord-est du continent américain – appelée jadis Empetrum nigrum var. atropurpureum (Fern. & Wieg.) Boivin (Syn. Empetrum atropurpureum Fern. & Wieg.) – est actuellement élevée au rang d’espèce : Empetrum eamesii Fern. & Wieg. La sous-espèce atropurpureum (Fern. & Wieg.) D. Löve a des baies d'un pourpre plus foncé.

Liens externes[modifier | modifier le code]