Camaralet de Lasseube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camaralet de Lasseube B
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement 9 jours après le chasselas
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité 2ème époque, 3 semaines après le chasselas
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le camaralet de Lasseube B est un cépage de France de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est un cépage originaire du vignoble du Béarn. Il porte le nom de Lasseube, commune des Pyrénées-Atlantiques.

Le Camaralet de Lasseube fait partie de l'encépagement du béarn et du Vignoble du Jurançon. Il est très peu cultive (0,26 hectares en 2000). Il est souvent vinifié en assemblages avec les cépages petit manseng, gros manseng et lauzet.

Étymologie et synonymie[modifier | modifier le code]

En Gascon, La seube (seuve, syva) signifie forêt[1]. Le camaralet de Lasseube est aussi connu sous les noms de camaralet, camaralet à fleurs femelles et petit camarau.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau a forte densité de poils couchés.
  • Jeune feuilles duveteuses, jaunâtres, à plages bronzées
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec un sinus pétiolaire en lyre ouverte, sinus latéraux profonds, ouverts, à fond en U avec souvent une dent au fond, une pigmentation anthocyanique des nervures nulles, dents ogivales étroites, un limbe plan et duveteux en pelote à la face inférieure.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

  • Culturales: Le cépage est vigoureux mais peu productif, parce que le caractère femelle de ce cépage induit des risques élevés de coulure et un rendement irrégulier souvent très limité. La maturité est de deuxième époque tardive: 20 - 25 jours après le chasselas.
  • Sensibilité: Les grappes lâches craignent peu la pourriture sauf en surmaturité.
  • Technologiques: Les grappes sont petites et les baies sont de taille petite. La grappe est cylindro-conique. Il produit un vin très fin, ample, riche en alcool aux arômes très typés. (cannelle, poivre fenouil)

Génétique[modifier | modifier le code]

En matériel certifié, deux clones ont été agréés en 1998 : les clones 1023 et 1024.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-0123633-18
  • Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, édition du Ministère de l'Agriculture et de la pêche, 1994.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Grosclaude, Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, edicions reclams Escola Gaston Febus, 2006 p.146

Sur les autres projets Wikimedia :