Trioceros jacksonii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Caméléon de Jackson)
Aller à : navigation, rechercher

Trioceros jacksonii

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Trioceros jacksonii

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Iguania
Famille Chamaeleonidae
Genre Trioceros

Nom binominal

Trioceros jacksonii
(Boulenger, 1896)

Synonymes

  • Chamaeleon jacksonii Boulenger, 1896
  • Chamaeleon jacksonii var. vauerescecae
    Tornier, 1904
  • Chamaeleo jacksoni merumontana Rand, 1958
  • Chamaeleo jacksonii xantholophus
    Eason, Ferguson & Hebrard, 1988

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/77

Trioceros jacksonii, le Caméléon de Jackson, est une espèce de sauriens de la famille des Chamaeleonidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre au Kenya et sur le mont Méru en Tanzanie[1]. Elle vit dans les forêts de montagne jusqu'à 3 000 m d'altitude.

Elle a été introduite à Hawaï aux États-Unis[2].

Description[modifier | modifier le code]

Un mâle et ses 3 cornes caractéristiques.
Trioceros jacksonii

Ce caméléon mesure environ 300 mm de long, sa coloration est vert bouteille. Il change de peau 3 fois par an. Le mâle possède sur la tête trois cornes caractéristiques, deux sont placées sur le front alors que la troisième est au bout du museau. Lors de la naissance, le petit caméléon de Jackson possède une seule corne de la taille d'un ongle humain. La femelle n'en possède qu'une.

Ces caractéristiques varient selon les sous-espèces. Certaines sont plus petites que décrit ci-dessus, et certaines ont des cornes plus ou moins développées.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (28 juin 2012)[3] :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Frederick John Jackson (1859-1929)[4].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Boulenger, 1896 : Description of a new chameleon from Uganda. Annals and Magazine of Natural History, ser. 6, vol. 17, p. 376 (texte intégral).
  • Rand, 1958 : A new subspecies of Chamaeleo jacksoni Boulenger and a key to the species of three-horned chameleons. Breviora, n. 99, p. 1-8 (texte intégral).
  • Eason, Ferguson & Hebrard, 1988 : Variation in Chamaeleo jacksonii (Sauria, Chamaeleonidae): Description of a New Subspecies. Copeia, vol. 1988, n. 3, p. 580-590.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Trioceros jacksonii  (en)
  2. McKeown, 1996 : A Field Guide to Reptiles and Amphibians in the Hawaiian Islands. Diamond Head Publishing.
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 28 juin 2012
  4. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296