Calvin Veltman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Calvin Veltman est un sociologue, démographe et sociolinguiste américain [1] qui travaille actuellement à l'Université du Québec à Montréal[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Anglicization in the United States: the Importance of Parental Nativity and Language Practice, 1981 (International Journal of the Sociology of Language)
  • Anglicization in the United States: Language Environment and Language Practice of American Adolescents, 1983 (International Journal of the Sociology of Language)
  • Language Shift in the United States, 1983 (Mouton-de Gruyter)
  • L'avenir du français aux États-Unis, 1987 (Conseil de la langue française, Québec)
  • The Future of the Spanish Language in the United States, 1988 (Hispanic Policy Development Project)
  • Modelling the Language Shift Process of Hispanic Immigrants, 1989 (International Migration Review)
  • The Status of the Spanish Language in the United States at the Beginning of the 21st Century, 1990 (International Migration Review)
  • The American Linguistic Mosaic: Understanding Languages Shift in the United States, 2000 (éd. McKay and Wong)

Au Québec[modifier | modifier le code]

  • Les Grecs du quartier Parc Extension, 1984 (Institut national de la recherche scientifique: urbanisation)
  • L'intégration sociolinguistique des Québécois d'origine portugaise, 1985 (Institut national de la recherche scientifique : urbanisation)
  • L'adaptation des immigrants de la décennie 1980, 1993 (Ministère des communautés culturelles et de l'immigration, Québec)
  • Using Field Methods to Assess the Validity of the Canadian Census, 1985 (éd. P. Nelde)
  • The English Language in Quebec, 1940-1990, 1995 (éd. Fishman)
  • The Interpretation of the Language Questions of the Canadian Census, 1985 (Canadian Review of Sociology and Anthropology)
  • Assessing the Impact of Quebec's Language Legislation, 1986 (Canadian Public Policy)
  • Concentration ethnique et usages linguistiques en milieu scolaire, 1999 (Immigration et métropoles)
  • Veltman, Calvin et Andrew Hund. Confirming Good Theory with Bad Data : l’anglicisation des hispano-américains. Démographie et Cultures. (« http://www-aidelf.ined.fr/colloques/ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 24 mars 2013 Quebec/aidelf-2008/IMG/pdf/VELTMANT.pdf). 2008.

En Alsace (France)[modifier | modifier le code]

  • Le déclin du dialecte alsacien, 1989 (Presses universitaires de Strasbourg)
  • La régression du dialecte, 1982 (Institut National de la Statistique et des Études Économiques)
  • La transmission de l'alsacien dans le milieu familial, 1983 (Revue des sciences sociales de la France de l'Est)
  • L'usage de l'alsacien du milieu urbain, 1984 (Actes du IIe colloque internationale des démographes de langue française)
  • Assimilation linguistique des alsaciens: politiques officielles, évolution, tendances actuelles, 1987 (Éditions de l'ORSTOM)
  • Usages linguistiques en Alsace : présentation d'une enquête et premiers résultats, 1988 (International Journal of the Sociology of Language)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marshall Ingwerson, « A tale of 2 languages: for Hispanic immigrants, shift to English is slow, but sure », Christian Science Monitor,‎ 22 août 1983
  2. (en) « Studies: Hispanics are learning English--and fast », The Miami Herald,‎ 31 juillet 1988, p. 15A