Calvin Bridges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bridges.
Calvin Blackman Bridges

Calvin Blackman Bridges (11 janvier 1889 - 27 décembre 1938) était un scientifique américain connu pour ses travaux dans le domaine de la génétique. Il faisait partie de l'équipe du prix Nobel de physiologie ou médecine Thomas Hunt Morgan à l'Université Columbia, avec Alfred Sturtevant et Hermann Joseph Muller.

Bridges est né le 11 janvier 1889 à Schuyler Falls dans l'État de New-York.

Ses travaux sur les caractères liés au sexe de la mouche drosophile (Drosophila melanogaster ou mouche du vinaigre) ont fait émerger l'idée selon laquelle les chromosomes contiennent des gènes. Cette hypothèse est vérifiée plus tard par Nettie Maria Stephens suite à l'examen des chromosomes de la mouche du vinaigre.

La contribution la plus connue de Bridges en tant que drosophiliste concerne l'observation et la description des chromosomes polytènes contenus dans les cellules des glandes salivaires des larves.

Il est mort le 27 décembre 1938 à Los Angeles. Selon les sources, son décès serait dû à la syphilis ou à un arrêt cardiaque suite à une infection du cœur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. H. Sturtevant, A History of Genetics, (Cold Spring Harbor Laboratory Press,2001). ISBN 0-87969-607-9
  • E.A. Carlson, Mendel's Legacy: The Origin of Classical Genetics, (Cold Spring Harbor Laboratory Press, 2004). ISBN 0-87969-675-3
  • E.A. Carlson, The Gene: A Critical History, (Iowa State Press, 1989). ISBN 0-8138-1406-5

Liens[modifier | modifier le code]

  • Cet article est issu d'une traduction de l'article de la wikipédia anglophone en:Calvin Bridges