Callixte Mbarushimana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Callixte Mbarushimana, né le 24 juillet 1963, est un rwandais d'ethnie hutu. Il est soupçonné d'avoir participé au conflit au Rwanda et d'avoir commis des exactions dont des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2010, la France décide d'arrêter Callixte Mbarushimana[1] et de le remettre à La Haye en 2011[2].

Le 19 décembre 2011, la CPI confirme sa libération[3], mais le procureur refuse et est débouté[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]