Calliandra eriophylla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Calliandra eriophylla est un arbuste pérenne de la famille des Fabaceae. Il est originaire du sud-ouest des États-Unis et du nord du Mexique. Comme d'autres espèces du genre Calliandra, il est parfois appelé "arbre aux houpettes".

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Calliandra eriophylla est un buisson bas non épineux, de 20 à 120 cm de hauteur[1],[2], aux branches nombreuses. Les feuilles sont composées, alternes, bipennées en deux à quatre paires de groupes principaux, eux-mêmes divisés en 5 à 10 paires de folioles. Ces folioles, couverts d'un duvet grisâtre, ont une forme oblongue et mesurent environ 5 mm de long pour moins de 2 mm de largeur[1],[3].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

La floraison survient entre février et mai[1], ou entre avril et juillet[4].

La fleur à la forme d'une houpette d'un rose profond, de 5 cm de diamètre, constituée de nombreuses étamines (au moins 20[4]) d'une longueur de 2 cm, dont la couleur va du blanc au rose violacé soutenu. Le calice et la corolle, constitués chacun de 5 pièces, sont minuscules (quelques millimètres) et rougeâtres. le style est rouge, un peu plus long que les étamines[1]. Le fruit est une gousse plate, brune à maturité, de 5 cm de long environ. Ces gousses couvertes d'un fin duvet s'ouvrent en deux valves et contiennent d'une à plusieurs graines lisses[3],[4],[5].

La reproduction se fait par graines, mais il est possible de pratiquer le bouturage sur cette espèce, ou la repousse à partir de racines[6]. Cette espèce possède 2 n = 16 chromosomes[7].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette plante vit dans les steppes et déserts, du sud-ouest des États-Unis (sud de la Californie et de l'État du Nouveau-Mexique) au nord, jusqu'au nord du Mexique, au sud[1].

Elle préfère les sols à texture grossière et à pH basique[6].

C'est un arbuste résistant à la chaleur et à la sécheresse et appréciant les sols calcaires. Il nécessite beaucoup de lumière mais tolère un ombrage partiel[4].

Rôle écologique[modifier | modifier le code]

Le feuillage de Calliandra eriophylla fournit une bonne source de nourriture pour les animaux herbivores sauvages[6],[4]. Les fleurs, productrices de nectar, attirent les insectes butineurs et les colibris ; les graines sont consommées par les colins de Californie. De plus, le système racinaire dense de cet arbuste lui confère un rôle important dans la limitation de l'érosion des sols[4]

Systématique[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite en 1844 par le botaniste britannique George Bentham dans le "London Journal of Botany". Elle s'est aussi vu attribuer les appellations Feuilleea eriophylla (Benth.) Kuntze en 1891 et Anneslia eriophylla (Benth.) Britton en 1894, mais ces deux appellations sont considérées comme non valides[8].

Selon ITIS, il existe deux sous-espèces[9]:

  • Calliandra eriophylla var. chamaedrys Isely 1972
  • Calliandra eriophylla var. eriophylla Benth. 1844
Calliandra eriophylla : Bonsaï

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e MacMahon J.A. (1997) Deserts p 360, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 0-394-73139-5
  2. Wildflowers of Tucson, Arizona, « Calliandra eriophylla », sur www.fireflyforest.com (consulté le 31 décembre 2009)
  3. a et b (en) SEINet, eriophylla « Calliandra eriophylla Benth. », sur http://swbiodiversity.org (consulté le 12 juillet 2010)
  4. a, b, c, d, e et f (en) NPIN, « Calliandra eriophylla Benth. », Lady Bird Johnson Wildflower Center,‎ 2007 (consulté le 1er décembre 2008)
  5. (en) « C. eriophylla Benth. », Jepson Flora Project, University of California (consulté le 5 décembre 2008)
  6. a, b et c (en) Plants database, « Calliandra eriophylla Benth. », United State Department of Agriculture (consulté le 1er décembre 2008)
  7. tropicos.org, « Calliandra eriophylla Benth. ; Chromosome counts », sur http://www.tropicos.org, Missouri Botanical Garden (consulté le 26 juillet 2010)
  8. tropicos.org, « Calliandra eriophylla Benth. ; Details », sur http://www.tropicos.org, Missouri Botanical Garden (consulté le 26 juillet 2010)
  9. (en) Species 2000 & ITIS, « Calliandra eriophylla Benth », Catalogue of Life:annual checklist 2008 (consulté le 25 novembre 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :