Hibou (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Caligo eurilochus)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hibou (homonymie).

Caligo eurilochus

Le Hibou, ( Caligo eurilochus ), est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Morphinae et du genre Caligo.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Caligo eurilochus a été décrit par Pieter Cramer en 1775 sous le nom initial de Papilio eurilochus[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Caligo eurilochus eurilochus; présent au Surinam
  • Caligo eurilochus delectans Joicey & Kaye, 1917; présent au Venezuela.
  • Caligo eurilochus livius Staudinger, [1886]; présent en Colombie
  • Caligo eurilochus mattogrossensis Ribeiro, 1931; présent au Brésil.
  • Caligo eurilochus pallidus Fruhstorfer, 1912; présent en Bolivie

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Caligo eurilochus se nomme Hibou en français,

Description[modifier | modifier le code]

Caligo eurilochus est un très grand papillon, d'une envergure variant de 100 mm à 130 mm au bord externe des ailes antérieures concave avec le dessus des ailes de couleur marron à zone basale bleue[2].

Le revers est marron avec un très gros ocelle noir cerclé de jaune sur chaque aile postérieure mimant les yeux d'un hibou ou d'une grenouille arboricole[2].

Chenille[modifier | modifier le code]

Sa chenille à queue bifide est marron foncé avec six pseudo-épines sur le corps et huit cornes sur la tête[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
grand teint
Caligo eurilochus revers
détail du revers

Parasitisme[modifier | modifier le code]

Une toute petite guêpe parasitoïde de la famille des Trichogrammatidae parasite les œufs de Caligo eurilochus[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Musa (bananiers, famille des Musaceae), des Cathalea (Marantaceae) et Heliconia (Heliconiaceae)[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Caligo eurilochus est présent au Mexique, au Venezuela, en Colombie, en Bolivie, au Brésil, au Surinam, en Guyana et en Guyane[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans la forêt humide.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier

Philatélie[modifier | modifier le code]

La poste brésilienne a émis un timbre d'une valeur de 12 cruzeiro à son effigie en 1979.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Caligo », sur funet.fi (consulté le 25 février 2012)
  2. a, b, c et d « Caligo eurilochus », sur papiliorama.ch (consulté le 25 février 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]