Calcémie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La calcémie est un terme médical correspondant au taux plasmatique de calcium. Le taux normal chez un adulte est compris entre 2,2 et 2,6 mmol/l de plasma. Le taux du calcium plasmatique nécessite la prise en compte du taux de protide et d'albumine plasmatique en plus de la réalisation du dosage du calcium circulant. En effet le calcium plasmatique est majoritairement fixée aux protéines du sang. Le métabolisme du calcium est régulé par une hormone (la parathormone), la vitamine D et les apports alimentaires. Chez l'Homme, les os sont la première réserve de calcium.

Les ions calcium interviennent dans la contractilité du myocarde et de la musculature squelettique et sont indispensables au fonctionnement du système nerveux. Ils jouent en outre un rôle important dans la coagulation sanguine et dans la minéralisation osseuse. Dans le plasma une fraction importante est liée aux protéines (env. 40 %), 10 % se trouvent sous forme de complexes inorganiques et 50 % sous forme libre (calcium ionisé). La régulation de l’équilibre calcique de l’organisme est effectuée par la parathormone (PTH), le calcitriol et la calcitonine.

Le dosage du calcium sert au diagnostic et au suivi de l’hypocalcémie (déficit en calcium) et de l’hypercalcémie (excès de calcium). En pathologie, la baisse pathologique (< 2,2 mmol/l) du taux plasmatique de calcium est appelée hypocalcémie, et la hausse pathologique (> 2,6 mmol/l) du taux plasmatique de calcium est appelée hypercalcémie.
En mg/L, ces valeurs normales correspondent à une calcémie comprise entre 90mg/L et 105 mg/L chez l'adulte.

Les symptômes caractéristiques de l’hypocalcémie sont la tétanie latente ou manifeste et l’ostéomalacie. Les hypocalcémies sont dues à l’absence ou à un hypofonctionnement des glandes parathyroïdes ou à une synthèse insuffisante de vitamine D.
Les hypercalcémies résultent d’une mobilisation accrue du calcium osseux (ostéoporose) ou d’une absorption intestinale accrue. La majorité des cas d’hypercalcémie sont dues à une hyperparathyroïdie primaire ou à des métastases osseuses de cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde ou de cancer bronchopulmonaire. L’intérêt principal du dosage du calcium dans l’urine réside dans la différenciation entre hypercalciurie et hypocalciurie et la clarification d’une lithiase rénale.

Hypocalcémie[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un état caractérisé par la baisse anormale du taux de calcium dans le plasma, indépendamment des autres constantes biologiques, notamment lorsque le taux de calcium baisse sous 2,25 mmole/litre de plasma avec un taux de protéinémie et d'albuminémie normal.

Article détaillé : hypocalcémie.

Hypercalcémie[modifier | modifier le code]

État pathologique caractérisé par l'augmentation anormale du taux de calcium dans le plasma, indépendamment des autres constantes biologiques, notamment lorsque le taux de calcium dépasse 2,6 mmol/l de plasma avec un taux de protidémie et d'albuminénie normal.

Article détaillé : hypercalcémie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • La régulation de la glycémie : exemple d'un autre système de régulation physiologique du corps humain.
  • Le calcium est un élément chimique dont la calcémie est la mesure de la saturation.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]