Calbuco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calbuco
Vue du Calbuco depuis l'Osorno situé au nord, de l'autre côté du lac Llanquihue.
Vue du Calbuco depuis l'Osorno situé au nord, de l'autre côté du lac Llanquihue.
Géographie
Altitude 2 015 m
Massif Cordillère de Patagonie (Andes)
Coordonnées 41° 19′ 46″ S 72° 37′ 05″ O / -41.32957, -72.618141° 19′ 46″ Sud 72° 37′ 05″ Ouest / -41.32957, -72.6181  
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Lacs
Province Llanquihue
Ascension
Première 1859 par Jean Renous
Géologie
Âge Fin du Pléistocène
Roches Andésite
Type Volcan gris
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le
Code GVP 358020

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Calbuco

Le Calbuco est un volcan du Chili s'élevant au sud-est du lac Llanquihue, au nord-est de la ville de Puerto Montt et au nord-est du golfe du Seno de Reloncaví. Composé d'andésite et couvert à son sommet de glaciers, il culmine à 2 015 mètres d'altitude. Alors que sa dernière éruption remontait au , il est, sans signe avant-coureur, brusquement entré en éruption le 22 avril 2015[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Vue du Calbuco depuis le nord.

Le nom calbuco proviendrait de la langue amérindienne Mapudungun kallvü ko/kallfü ko qui signifie « eau bleue » ou bien de l’association de kallvü « bleu » et de koyam « Nothofagaceae  » (une espèce d’arbres de l’hémisphère sud)[2],[3]. Calbuco est le nom d’une commune du Chili de la région des Lacs et de l’archipel situé à 53 km au sud-ouest de Puerto Montt.

Il est appelé également Quellaipe, Nauga et Quellaype[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Calbuco, qui fait partie des 90 volcans les plus dangereux du Chili, se situe dans la région des Lacs à la limite des communes de Puerto Varas et de Puerto Montt juste entre les lacs Llanquihue et Chapo et en bordure des localités de Ensenada, Alerce, Colonia Río Sur et Correntoso ainsi que de la liaison entre Puerto Varas et San Carlos de Bariloche[5]. Il culmine à 2 015 mètres d'altitude[6]. Il fait partie de la réserve nationale Llanquihue.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension a été réalisée en 1859 par Jean Renous (explorateur chilien fils d’un Français et d’une Allemande) qui fut également le premier à accéder au sommet du volcan Osorno en 1848. En 1872, le naturaliste chilien Carlos Julliet réussit la seconde ascension[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Endormi depuis 43 ans, le volcan Calbuco s'éveille au Chili », sur Le Monde.fr,‎ (consulté le 27 avril 2015).
  2. Diccionario mapuche
  3. La conciencia de los pueblos no cabe en la cabeza del Estado. Consulté le 23 avril 2015.
  4. Fiche technique sur www.volcano.si.edu. Consulté le 23 avril 2015.
  5. (es)ALERTA ROJA: sorpresiva erupción del volcán Calbuco publié sur www.elciudadano.cl le 23 avril 2015 et consulté le 23 avril 2015.
  6. (en) « ARGENTINA AND CHILE, CENTRAL ULTRA-PROMINENCES : 22 Mountain Summits with Prominence of 1,500 meters or greater », sur peaklist.org,‎ (consulté le 27 avril 2015).
  7. (es)Volcan Calbuco sur www.andeshandbook.org. Consulté le 26 avril 2014.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :