Calathos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Femme tirant de la laine d'un calathos.

Un calathos (du grec ancien κάλαθος, littéralement « panier en forme de lys » ; en latin calathus) est, dans l'Antiquité classique, une corbeille faite de jonc ou d'osier entrelacé, qui avait la forme d'un calice étroit à sa base, s'évasant graduellement et à large ouverture.

Cette corbeille était à l'usage des femmes qui y plaçait les laines qu'elles filaient, et devint le symbole du gynécée et des occupations domestiques.

Le calathus avait aussi d'autres emplois : on y mettait des fleurs, des fruits, des épis, les produits de la moisson ou de la vendange, et, à ce titre, il est un symbole de puissance et de fécondité.

Le calathos est ainsi l'attribut :

  • de Minerve, qui avait enseigné aux femmes l'art de filer et de tisser ;
  • de Cérès, la déesse des moissons ;
  • des Saisons, représentées sous les traits de jeunes filles ou de jeunes garçons portant dans leurs corbeilles des fleurs, des épis ou des fruits ;
  • de la Terre, de la Fortune, et de toutes les divinités entre les mains desquelles il est un symbole d'abondance.

On le retrouve sous le nom de modius comme coiffure qui couronne la tête d'Hécate, de Sérapis, ou de l'Artémis d'Éphèse.

Le calathus avait également un rôle dans les cérémonies d'Éleusis où il paraissait sur un char traîné par quatre chevaux blancs.