Calamites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Calamites sont un genre de plantes fossiles du groupe des Sphenophyta, proches des prêles. Comme ces dernières, les Calamites ont des tiges articulées et des feuilles parfois réduites, verticillées.

Arborescents, les Calamites formaient des arbres de taille moyenne, plus ou moins ramifiés, de 10 mètres de hauteur, avec un tronc d'un mètre de diamètre. Le tronc pouvait s'épaissir, le bois secondaire était composé de trachéides scalariformes aérolées, d'éléments de soutien, de parenchyme de réserve.

Les troncs érigés se connectaient à un rhizome souterrain épais. L'aspect de l'arbre était impressionnant : les tiges étaient cannelées et brillantes, le tronc articulé et cannelé lui donnait l'aspect d'un étrange tronc de bambou, les tiges se connectaient au tronc et y laissaient des cicatrices quand elles tombaient.

L'appareil sporifère était compact et formé d'un épi formé de feuilles sporangifères et stériles qui alternent. Les feuilles stériles de l'épi, les bractées, sont verticillées. Ce verticille formait une structure en forme de couronne ou d'assiette qui recouvrait les feuilles sporangifères peltées.

Les feuilles des Calamites sont uninervées et peuvent être assez grandes sur les tiges terminales.

Le genre Calamites est composé de 4 sous-genres :

  • Mesocalamites : les cannelures de deux entre-nœuds peuvent être superposées et non superposées, et cela sur le même arbre.
  • Stylocalamites : ce sont des calamites peu ramifiés. Les tiges principales sont souterraines, puis des ramifications en candélabre aboutissent à un groupe de tiges aériennes. Ils avaient un port étrange avec un toupet de feuilles terminales plaquées contre le tronc.
  • Eucalamites : presque tous les nœuds portent des rameaux. Il y a deux sous-groupes :
    • les Cruciacalamites, dont chaque nœud porte plusieurs rameaux,
    • les Diplocalamites, dont chaque nœud porte deux rameaux plus ou moins opposés.
  • Calamitina : certains nœuds seulement portent des rameaux, avec des zones de tronc dénudé assez longues.

Les Calamocarpon ont un appareil reproducteur avec une mégaspore, ce qui le rapproche de l'ovule.

Les Calamites sont assez proches des prêles modernes, et une prêle comme Equisetum schaffneri a 2 m de hauteur et un tronc de 10 cm de diamètre. Elle a une tendance arborescente.