Calalzo di Cadore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calalzo di Cadore
Panorama
Panorama
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Veneto.svg Vénétie 
Province Belluno 
Code postal 32042
Code ISTAT 025008
Code cadastral B375
Préfixe tel. 0435
Démographie
Gentilé calaltini
Population 2 246 hab. (31-12-2010[1])
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 27′ 00″ N 12° 23′ 00″ E / 46.45, 12.38333 ()46° 27′ 00″ Nord 12° 23′ 00″ Est / 46.45, 12.38333 ()  
Altitude Min. 806 m – Max. 806 m
Superficie 4 300 ha = 43 km2
Divers
Saint patron Saint Blaise
Fête patronale 3 février
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Calalzo di Cadore

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Calalzo di Cadore

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Calalzo di Cadore
Liens
Site web http://www.calalzo-online.com

Calalzo di Cadore est une commune de 2415 habitants de la province de Belluno dans la région Vénétie en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Calalzo se trouve sur au centre géographique du territoire du Cadore. Le lac de Calalzo fait 12 km de long et baigne Pieve di Cadore, Calalzo, Domegge di Cadore, Lozzo di Cadore, Lorenzago di Cadore et Vigo di Cadore.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Calalzo est le terminus de la gare ferroviaire du Cadore. De là, il est possible de se rendre en bus (compagnie Dolomitibus) à Cortina d'Ampezzo, Auronzo di Cadore, Santo Stefano di Cadore et Sappada.

  • La piste cyclable

La piste cyclable a été réalisée sur le tracé de l'ancienne ligne ferroviaire (construite en 1915 pour faciliter les déplacements pendant la première guerre mondiale, devenue voie touristique en 1930 et supprimée en 1967) et s'étend de Calalzo à Dobbiaco. Elle a été récemment refaite et goudronnée, et l'éclairage du tunnel a été mis en place. Une auberge doit accueillir les cyclistes.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église de Saint Biagio

L'autel principal est l'œuvre de l'entreprise Zanette de Vittorio Veneto. Il fut inauguré le 19 décembre 1920 et consacré le même jour par l'évêque Giosuè Cattarossi. Il fut adapté, par l'entreprise Faena de Belluno en 1973, aux nouvelles prescriptions édictées par le Concile Vatican II et consacré par l'évêque Gioacchino Muccin le 18 février 1973.
Les statues de bois de Saint Biagio et Saint Floriano ont été exécutées par le sculpteur Giuseppe Obletter et bénies le 11 août 1929 par le prêtre don Giovanni Masi.

  • La petite église de San Giovanni Battista, située au point le plus haut du village.
  • La petite église de Caravaggio (jusqu'à 2012 but d'un pèlerinage marial) que l'on atteint par la route de Praciadelan.

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Lagole, où se trouvent les sources du torrent Molinà
  • Molinà, ainsi appelée parce que, au début du XIXe siècle, le torrent Molinà actionnait des moulins. Ici se trouvaient les ateliers "Safilo", entreprise produisant des montures de lunettes.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Pier Mario Fop    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Rizzios, Grea, Molinà.
On peut atteindre à pied les hameaux de Rizzios et de Grea, en suivant l'ancienne route romaine appelée Giro delle Coste (le tour des côtes).
Sur le "parcours Vita", on trouve des installations sportives pour l'activité physique et pour se maintenir en bonne santé.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Auronzo di Cadore, Borca di Cadore, Domegge di Cadore, Pieve di Cadore, San Vito di Cadore, Vodo di Cadore.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.