Caius Licinius Macer Calvus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Licinius Calvus.

Caius Licinius Macer Calvus est un orateur romain, né vers 82 av. J.-C., mort en 47 av. J.-C..

Biographie[modifier | modifier le code]

Licinius Calvus est le fils de l'annaliste Caius Licinius Macer (de la gens Licinia), ancien préteur, qui s'étrangla au moment où il allait être condamné pour concussion (66 av. J.-C.). Il se distingue de bonne heure au barreau, en même temps que Cicéron.

Il est a son époque un des adeptes de l'atticisme, forme d'éloquence inspirée des orateurs grecs d'Attique, plus particulièrement de Lysias, et qui prone la clarté et le dépouillement dans l'expression voire une certaine sécheresse. En cela, son style s'oppose radicalement de celui de Cicéron[1].

À l'éloquence il joignait un grand talent pour la poésie et fut l'ami de Catulle. Il avait composé des élégies, une entre autres sur la mort de Quintilia, sa maîtresse, et une pièce satirique contre César. On a de lui quelques fragments, dans le Corpus poetarum, de Michael Maittaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Pernot, La Rhétorique dans l'Antiquité, Paris, Librairie Générale Française, coll. « Le Livre de poche / Antiquité », 2000 (ISBN ISBN 2-253-90553-4[à vérifier : ISBN invalide]), p. 157

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]