Caius Junius Silanus (consul en 10)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Junius Silanus.

Caius Junius Silanus, fils de Caius, consul sous Auguste en l'an 10, proconsul d'Asie sous Tibère en 20-21, condamné pour concussion[1], et relégué dans l'île de Cythnos[1]. Il avait une sœur, Junia Torquata, qui était une grande vestale, « d'une sainteté égale à celle d'autrefois. »[1]

À cette époque la concussion était considérée comme un crime administratif, une sorte d'abus de pouvoir, qui n'avait rien de déshonorant pour le coupable personnellement; d'ailleurs Caius Silanus avait parcouru brillamment la carrière des honneurs et avait rendu de grands services à la République; aussi ne fut-il, pour toute punition, que relégué dans l'île de Cythnos, une des plus belles de l'archipel grec et voisine de l'Attique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Tacite, Ann. III, 66, 69; IV, 15.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tacite, Annales
  • P. Jacoby, Etudes sur la sélection dans ses rapports avec l'hérédité chez l'homme, Paris, G. Baillière et cie (1881)