Cahuzac (Lot-et-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cahuzac.
Cahuzac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Arrondissement de Villeneuve-sur-Lot
Canton Canton de Castillonnès
Intercommunalité Communauté de communes des Bastides en Haut-Agenais Périgord
Maire
Mandat
Jean-Pierre Testut
2014-2020
Code postal 47330
Code commune 47044
Démographie
Population
municipale
295 hab. (2011)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 39′ 39″ N 0° 33′ 36″ E / 44.6608, 0.56 ()44° 39′ 39″ Nord 0° 33′ 36″ Est / 44.6608, 0.56 ()  
Altitude Min. 58 m – Max. 144 m
Superficie 8,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cahuzac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cahuzac

Cahuzac est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé sur un éperon rocheux dominant la vallée du Dropt

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cahuzac
Plaisance Saint-Quentin-du-Dropt
Lalandusse Cahuzac Castillonnès
Douzains

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château de Cahuzac fut édifié à partir du XIIIe siècle par la famille de Caumont, et fut probablement précédé par une fortification en bois. Transmis par mariage à la famille d’Estissac au début du XVIe siècle, puis à la famille de La Rochefoucauld au XVIIe siècle, il fut vendu au début du XIXe siècle à la famille de Bony, acquis ensuite par la famille de Carbonnier, puis par la famille de Montbron. Le château est propriété de la famille Delpit depuis 1925.

La fortification était destinée à protéger la vallée du Dropt, voie d’invasion ; le château se retrouva engagé dans les conflits de la guerre de Cent Ans (dans le camp anglais) puis dans les guerres de religion du côté des protestants ; pendant ces périodes, il abrita près de 150 hommes d’armes !

À travers les siècles, des personnages illustres fréquentèrent le château : Rabelais, Henri de Navarre, le duc de La Rochefoucauld

Le château se situe à la pointe ouest du village actuel de Cahuzac, sur un éperon rocheux dominant la vallée du Dropt. Le village était situé près du cimetière autour de son église, démolie au XVIIIe siècle. La plupart des maisons du « vieux Cahuzac » furent édifiées sur les ruines d’une partie du château dans les années 1660/1680 (quelques maisons portent au-dessus de la porte d’entrée la date de leur construction)

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Christine Feltre    
2008 2014 Jean-Pierre Testut    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 295 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
685 498 529 605 628 589 635 643 616
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
625 551 513 508 480 466 453 417 443
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
439 420 416 341 340 342 315 304 300
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
308 283 214 219 253 281 286 295 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


L'année démographique où il y a eu le maximum d'habitants était en 1793 avec 685 habitants et l'année démographique où il y a eu le minimum d'habitants était en 1975 avec 214 habitants.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Cahuzac de l’ancien château, subsistent encore :

  • deux tours du XIIIe siècle ;
  • une enceinte ;
  • un corps de bâtiment comprenant une cave voûtée (XIIIe) surmontée de trois grandes salles d’environ 80 m² chacune (XVe siècle) ;
  • le bâtiment de l’ancien couvent (XVe),
  • la chapelle du château (XVIe), actuelle église, donnée au village en 1771, probablement à la suite de la démolition de l’ancienne église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011