Caganer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caganer catalan
Un caganer catalan traditionnel vu de face.

Le caganer est un santon que l'on trouve en Catalogne.

Description[modifier | modifier le code]

Dans leur scène de la nativité, les catalans ont ajouté un personnage que l'on ne trouve dans aucune autre crèche de la planète. En plus de Marie, Joseph, Jésus, les bergers et tous les autres santons traditionnels, les catalans ont un autre personnage pittoresque appelé Caganer. Ce petit personnage est souvent placé dans un coin à moitié caché. Il y a une bonne raison qui explique qu'il soit mis en arrière-plan. Le mot Caganer peut être en effet traduit littéralement en « Chieur », et c'est exactement ce que le santon est en train de : déféquer !

Les raisons qui pourraient expliquer que l'on retrouve dans la crèche un personnage en train de se vider les boyaux pourraient être les suivantes :

  • le Chieur, en produisant des excréments, fertilise de la terre. Il peut donc être considéré comme un symbole de prospérité et de chance pour l'année à venir,
  • une autre raison serait celle de montrer l'humilité de la naissance du Christ, événement en soi surprenant,
  • la troisième explication est beaucoup plus prosaïque : certains Catalans le considèrent comme drôle.

L'origine exacte du Caganer s'est perdue dans la nuit des temps. Plus personne ne sait quand et où ce personnage est apparu pour la première fois. À l'origine, le Caganer était un paysan affublé du chapeau traditionnel catalan appelé la barretina. Les représentations de Caganers se trouvent facilement avant la périodes de Noël devant la cathédrale de Barcelone.

On trouve maintenant, de plus en plus facilement, d'autres personnages dans la position du Caganer, tels que des moines, des diables, des célébrités politiques, les personnages célèbres et même des membres de la famille royale espagnole. Le Caganer n'est pas le seul personnage de la mythologie catalane que l'on peut trouver en train de se soulager. Il existe également le Tió Nadal que l'on retrouve souvent dans cette position. Un dicton populaire catalan lancé avant de passer à table « Menja bé, caga fort ! » (Mange bien et chie dur !) est par ailleurs suffisamment explicite.

Synonymes dans d'autres langages/cultures[modifier | modifier le code]

  • En néerlandais / flamand : Kakkers / Schijterkes
  • En français : Père la Colique
  • En allemand : Choleramännchen, Hinterlader


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]