Caesar (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caesar.
Caesar
Éditeur Impressions
Développeur Golden Sector Design
Musique Chris Bamford

Date de sortie 1992
Genre Gestion de Cité
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, Atari ST, DOS
Média 1 disquette, CD
Langue Allemand, anglais, français
Contrôle Clavier et souris

Caesar est un jeu vidéo de gestion de cité développé par Golden Sector Design et édité par Impressions Games en octobre 1992 sur Amiga, Atari ST et DOS[1]. Le joueur y incarne un gouverneur d'une cité de l'Empire romain qu'il doit développer en satisfaisant son peuple. Le système de jeu est similaire à celui de Sim City auquel il ajoute une dimension militaire, le joueur devant défendre sa province contre d'éventuels envahisseurs[1].

Principe du jeu[modifier | modifier le code]

Premier volet de la série Caesar de Sierra, Caesar I est un jeu de stratégie et de gestion dont le but est de prendre en main une province de l'Empire romain en tant que gouverneur. Le joueur doit gérer trois aspects du jeu, tout d'abord l'aspect purement gestionnaire qui consistera à embellir la cité et à satisfaire aux besoins de ses citoyens. Le deuxième aspect du jeu est l'aspect militaire; en effet, au cours du jeu il est possible de se faire attaquer par des ennemis, il est donc nécessaire de défendre la province contre d'éventuels envahisseurs. Le troisième aspect du jeu est l'aspect budgétaire car en cas de déficit de votre budget, César en personne a la possibilité de vous envoyer ses troupes.

Le jeu repose sur une série de missions ayant des objectifs généraux fixés par quatre critères de jeu à satisfaire (leur notation est comprise entre 0 et 100 %) : empire (degré d'estime de l'empereur), prospérité (basé sur la qualité de l'habitat, les comptes de la cité...), culture et paix. À la fin de chaque mission le joueur gagne un nouveau rang, le but étant d'arriver au rang d'Auguste César

Licence[modifier | modifier le code]

Le jeu est disponible en téléchargement gratuit sur Internet car son éditeur a décidé de le distribuer gratuitement. Il est donc devenu un abandonware[réf. nécessaire].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Caesar
Média Nat. Notes
Amiga Action GB 91 %[2]
Amiga Format GB 91 %[3]
Amiga Power GB 84 %[4]
CU Amiga GB 79 %[5]
Joystick FR 70 %[1]

Suite[modifier | modifier le code]

Deux suites développées par Impressions Games ont plus tard été publié par Sierra : Caesar II (1995) et Caesar III (1998)[6],[7]. Une troisième suite développé par Tilted Mill Entertainment a été publié par Sierra en 2006[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Calor, « Caesar », Joystick, no 33,‎ décembre 1992, p. 218-220.
  2. (en) Steve McNally, « Caesar Review », Amiga Action, no 39,‎ décembre 1992, p. 50.
  3. (en) Neil Jackson, « Caesar Review », Amiga Format, no 41,‎ décembre 1992, p. 92-93.
  4. (en) Dave Golder, « Caesar Review », Amiga Power, no 20,‎ décembre 1992, p. 100.
  5. (en) Stephen Kelly, « Caesar Review », CU Amiga,‎ décembre 1992, p. 59.
  6. Léo de Urlevan, « Caesar II - Ave Caesar II testuri te saluant », Joystick, no 64,‎ octobre 1995, p. 108-109.
  7. Iansolo, « Caesar III », Joystick, no 98,‎ novembre 1998, p. 86-88.
  8. (en) Jason Ocampo, « Caesar IV Review », sur Gamespot.com.