Cadell ap Rhodri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cadell ap Rhodri (mort en 909) roi de Seisyllwg de 877 à 909 et ensuite de Powys.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cadell était l'un des six fils guerriers du puissant roi Rhodri le Grand mentionnés par leur contemporain Asser. En 877 après la mort de son père et de son frère Gwriard tués par les saxons il reçoit lors du partage du grand patrimoine qui avait été constitué lors des unions précédentes, comme fils aîné le royaume de Ceredigion avec le palais de Dinevwr et la suzeraineté sur ses autres frères.

Allié avec ses frères il ravage les royaume voisins de Hyfaidd ap Bledri de Dyfed et de Eliseg ap Tewdr de Brycheiniog tant et si bien que le roi de ce dernier doit réclamer l'aide d'Alfred le Grand roi de Wessex. Peu de temps après les fils de Rhodri doivent eux aussi devenir les vassaux d'Alfred[1].

L'harmonie initiale entre les frères disparait rapidement en 894 Anarawd ap Rhodri roi de Gwynedd allié aux saxons dévaste les territoires de son frère Cadell ses hommes brûlent les maisons et les récoltes au Ceredigion[2].

Peu après la mort de Rhodri, Cadell avait par ailleurs dépossédé son frère Merfyn ap Rhodri de son royaume de Powys qu'il avait joint à ses possessions. Cependant Merfyn jusqu'à sa mort continuera à porter le titre de roi de Powys ce qui tend à prouver que cette spoliation n'était pas totale.

En 904/905 Cadell met fin à l'existence du royaume de Dyfed en exécutant successivement ses deux derniers souverains Llywarch ap Hyffaid et Rhodri ap Hyffaid. Elen la fille de Llywarch deviendra l'épouse Hywel Dda son fils aîné et le Dyfed sera ainsi une des composante du futur royaume de Deheubarth[3].

Le règne de Cadell est également marqué par la poursuite des invasions des « Païens Noirs » i.e les Vikings Danois dont les attaques culminent avec la destruction du sanctuaire de Saint-David en 906.

Trois ans après en 909 Cadell meurt[4].

Postérité[modifier | modifier le code]

Cadell laisse trois fils :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Mike Ashley,The Mammoth Book of British Kings & Queens, Robinson, Londres, 1998, (ISBN 1841190969) « Cadelll ap Rhodri  » p. 132-134.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Asser The Life of King Alfred Part II AD 885.
  2. Annales Cambriae : AC 894
  3. (en) Mike Ashley, The Mammoth Book of British Kings & Queens, Robinson, Londres, 1998, (ISBN 1841190969) p. 139.
  4. Annales Cambriae AC 910.
  5. Brut y Tywysogion : BT 920