Cacatoès à huppe jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cacatoès à huppe jaune

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cacatua galerita

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Cacatuidae
Genre Cacatua

Nom binominal

Cacatua galerita
Latham, 1790

Répartition géographique

alt=Description de l'image Bird range sulphur-crested cockatoo.png.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 06/06/81

Le Cacatoès à huppe jaune (Cacatua galerita) est un oiseau de l'ordre des psittaciformes et de la famille des psittacidés. C'est l'un des plus grands et des plus répandus cacatoès australiens. Il est fréquemment recherché comme animal de compagnie en et hors d'Australie. Mais, en liberté, il est souvent abattu et empoisonné car considéré comme nuisible. En effet, en bandes ou solitaire, il peut s'attaquer aux récoltes de céréales et de fruits, ainsi qu'au bois des arbres, des abris de jardins ou des maisons. Toutefois il faut, pour les détruire, une autorisation du gouvernement australien car ce sont des animaux protégés.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un animal mesurant de 45 à 50 cm de longueur et pesant de 800 à 900 g. Son plumage est blanc, avec une grande huppe érectile orientée vers l'arrière au repos, d'un jaune soutenu. Le dessous des ailes et de la queue est jaune clair. Il a un bec d'un gris très foncé, presque noir. Les deux sexes sont semblables quoique la femelle soit plus petite et que les yeux ne soient pas tout à fait de la même couleur : d'un brun tirant sur le rouge chez la femelle, sur le noir chez le mâle. C'est un animal bruyant aussi bien en vol, le matin et le soir lorsqu'il va se nourrir, qu'au repos.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

C'est un animal que l'on trouve surtout en Australie : sur la partie Nord et Est du continent et en Tasmanie ainsi qu'en Nouvelle-Guinée et dans les îles Aru.
Animaux de compagnie, un certain nombre d'entre eux se sont échappés et ont créé des colonies accidentelles autour de Perth, en Australie-Occidentale, en Nouvelle-Zélande[1] et en Indonésie.

Ce sont des oiseaux sédentaires vivant en grandes bandes en dehors de la période de reproduction dans toutes les régions boisées et surtout au voisinage de l'homme.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit essentiellement de baies, de graines, de fruits à coques et de racines. Son régime alimentaire est omnivore. Un animal perché au sommet d'un arbre est chargé d'assurer la sécurité du groupe pendant qu'ils se nourrissent.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction a lieu d'août à janvier dans le Sud et de mai à septembre dans le Nord. La femelle pond de un à trois œufs dans un nid fait par les deux parents dans une cavité d'un arbre. Les œufs sont couvés trente jours à tour de rôle et les jeunes restent au nid 60 à 70 jours avant de pouvoir voler. Ils resteront avec leurs parents pendant leur première année d'existence.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe quatre sous-espèces :

  • Cacatua galerita eleonora (Finsch, 1863) ;
  • Cacatua galerita fitzroyi (Mathews, 1912) ;
  • Cacatua galerita galerita (Latham, 1790) ;
  • Cacatua galerita triton (Temminck, 1849).
Cacatua galerita 2.jpg

Captivité[modifier | modifier le code]

Les couples sont fidèles mais le gros problème de ce perroquet est l'agressivité du mâle envers la femelle qui peut aller jusqu'à la mort.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • Gimenez J.M. (2008) Perroquets, Perruches, Loris en captivité. Éditions Prin, Ingré, 312 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :