Cabinet des estampes et des dessins de Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cabinet des Estampes
et des Dessins de Strasbourg
Salle de consultation du Cabinet des Estampes et des Dessins
Salle de consultation du Cabinet des Estampes et des Dessins
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Strasbourg
Adresse 5, place du Château
Coordonnées 48° 34′ 52″ N 7° 45′ 03″ E / 48.5811, 7.7508348° 34′ 52″ Nord 7° 45′ 03″ Est / 48.5811, 7.75083  
Informations générales
Date d’inauguration 1877
Collections estampes: gravures sur bois, eaux-fortes, lithographie; dessins, miniatures
Nombre d’œuvres environ 200 000
Informations visiteurs
Site web www.musees-strasbourg.org/F/musees/cabinet/cabinet.html

Géolocalisation sur la carte : Strasbourg

(Voir situation sur carte : Strasbourg)
Cabinet des Estampeset des Dessins de Strasbourg

Le Cabinet des Estampes et des Dessins est une collection d'arts graphiques faisant partie des Musées de la Ville de Strasbourg. Les collections du Cabinet des Estampes et des Dessins de Strasbourg ont été constituées à partir de 1877 et étaient alors rattachées aux collections du Musée des Beaux-Arts[1]. Le fonds, très riche, recouvre les domaines artistiques et les techniques propres aux arts graphiques : on y trouve ainsi dessins, estampes (gravures sur bois, eaux-fortes, lithographies) s'étalant sur une période allant du XIVe au milieu du XIXe siècle. Les œuvres correspondant à la période chronologique postérieure sont conservées au Cabinet d'Arts Graphiques du Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg.

Implantation[modifier | modifier le code]

L’ancienne école impériale du service de santé militaire qui abrite aujourd’hui le Cabinet des Estampes.

Le Cabinet des Estampes est installé au troisième étage de l’ancienne École impériale du Service de santé militaire de Strasbourg. Créée en 1856 et dissoute en 1870 après le Siège de Strasbourg, cette école fonctionnait en association avec la faculté de médecine de l’université de Strasbourg, cette dernière assurait la formation des futurs médecins.

Collections[modifier | modifier le code]

Fonds documentaire[modifier | modifier le code]

Le Cabinet des Estampes conserve un important fonds iconographique relatif à l'Alsace: avec notamment des vues de Strasbourg, des vues de la Cathédrale de Strasbourg, des Vues d'Alsace ainsi qu'une importante collection de portraits alsatiques.

Gravures[modifier | modifier le code]

Le Cabinet des Estampes conserve une majorité d'œuvres gravées, au sein desquelles figurent plusieurs ensembles significatifs

En plus de ces points forts, la collection du Cabinet des Estampes et des Dessins permet également de découvrir des gravures de Rembrandt, Le Parmesan, Canaletto, Giambattista, Giandomenico Tiepolo etc.

Dessins[modifier | modifier le code]

Avec une amplitude chronologique équivalente aux collections gravées (XVIe - XIXe siècle) le fonds de dessins contient des feuilles italiennes, allemandes ou françaises, ainsi qu'un ensemble d’œuvres réalisées par des artistes originaires de Strasbourg ou qui y furent actifs.

Parmi les artistes italiens, il faut pour commencer mentionner les œuvres attribuées à Giovanni Antonio Boltraffio réalisées d'après la Cène de Léonard de Vinci.

Parmi les artistes allemands, on peut mentionner l'important ensemble de dessins du Maître des Études de draperies  :

Pour le XVIIIe siècle, on peut citer l'important ensemble de dessins de Philippe-Jacques de Loutherbourg, ainsi que plusieurs feuilles françaises, comme les deux pendants de Charles-Joseph Natoire.

Miniatures[modifier | modifier le code]

La miniature strasbourgeoise du début du XVIIe siècle constitue un des points forts de la collection de dessins, autour des productions de Friedrich Brentel et ses élèves Johann Wilhelm Baur ou Johann Walter.

Le Cabinet des Estampes et des Dessins conserve aussi des portraits miniatures, dont les productions subtiles de Jean-Urbain Guérin ou de son contemporain Jean-Jacques Karpff.

Albums[modifier | modifier le code]

Le Cabinet des Estampes et des Dessins conserve par ailleurs un fonds d'albums précieux, où l'on peut notamment admirer l'album Architectura von Festungen, réalisé en 1583 par Daniel Specklin, architecte de la Ville :


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Schnitzler, Bernadette, Histoire des Musées de Strasbourg, Strasbourg, Ed. des Musées, 2009, pp. 64-65.
  • Lehni, Nadine, « Le Cabinet des Estampes et des Dessins », in Musées en Alsace, Strasbourg,Ed. Publitotal, 1977, pp. 87-99.
  • Haug, Hans, "« Le Cabinet des Estampes et la Bibliothèque des Musées », in Les Musées de Strasbourg 1900-1950, Ed. Saisons d'Alsace, 1950, p.33.

Catalogues d'exposition[modifier | modifier le code]

  • L'Europe des Esprits ou la fascination de l'occulte, 1750-1950, Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 2011 (ISBN 978-2-35125-092-1)
  • Le goût de la nature, paysages des XIXe & XXe siècles, Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 2011, (ISBN 978-2-35125-091-4)
  • Dürer, Baldung Grien, Cranach l’Ancien : collection du Cabinet des Estampes et des Dessins, Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 2008, (ISBN 978-2-35125-039-6)
  • Les Dieux comme les hommes, la Renaissance dans la gravure germanique au début du XVIe siècle, Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 2003, (ISBN 978-2-901833-56-7)
  • Johann Wilhelm Baur, 1607-1642 : maniérisme et baroque en Europe, Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 1998. (ISBN 978-2-87660-217-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :