Cabinet Adenauer I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cabinet Adenauer I
(de) Kabinett Adenauer I
Konrad Adenauer en juin 1952, à 76 ans.
Konrad Adenauer en , à 76 ans.
Mandat
Régime RFA
Président fédéral Theodor Heuss
Élection 14 août 1949
Législature Ire
Chancelier fédéral Konrad Adenauer
Désignation
Début
Fin
Durée 4 ans, 30 jours
Coalition CDU/CSU-FDP-DP
Bundestag
208 / 402
Composition initiale
Ministres 13
Hommes 13
Femmes 0
Chronologie
Précédent Schwerin von Krosigk Adenauer II Suivant

Le cabinet Adenauer I (en allemand : Kabinett Adenauer I) est le gouvernement fédéral de la République fédérale d'Allemagne entre le et le , durant la première législature du Bundestag.

Coalition et historique[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau chancelier fédéral chrétien-démocrate Konrad Adenauer, précédemment président du Conseil parlementaire, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition de centre-droit entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU), le Parti libéral-démocrate (FDP) et le Parti allemand (DP). Ensemble, ils disposent de 208 députés sur 402, soit 51,7 % des sièges du Bundestag.

Il est formé à la suite des élections législatives fédérales du 14 août 1949 et constitue le premier gouvernement de l'Allemagne de l'Ouest. Il succède donc, en tant que gouvernement, au cabinet de Lutz Schwerin von Krosigk, dernier chancelier du Troisième Reich, dont le mandat a pris fin le  ; et en tant qu'autorité politique, au Conseil de contrôle allié, institué par les quatre puissances occupantes après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

À l'occasion du scrutin parlementaire, la nouvelle CDU/CSU, qui prend la suite du Zentrum et du Parti populaire bavarois (BVP), rassemble 31 % des voix, à peine deux points devant le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). Le FDP, avec 11,9 %, obtient une solide troisième place, tandis que sept autres formations entrent au Bundestag. Le 12 septembre, se tient l'élection présidentielle. Les chrétiens-démocrates décident de ne présenter aucun candidat et appuient le libéral-démocrate Theodor Heuss. Celui-ci l'emporte au second tour, avec 51,7 % des voix à l'Assemblée fédérale.

En conséquence de cette alliance, auquel s'ajoute le DP, le nouveau président fédéral désigne Adenauer comme candidat au poste de chancelier fédéral. Ce dernier se présente à l'investiture du Bundestag le 15 septembre, et l'emporte par 202 voix sur 402, soit l'exacte majorité constitutionnelle requise. Le cabinet est annoncé le 20 septembre, dans lequel Franz Blücher, président du FDP, occupe les fonctions de vice-chancelier.

Le , l'office des Affaires étrangères est rouverte, sous l'autorité provisoire du chancelier Adenauer.

Les élections législatives fédérales du 6 septembre 1953 confirment clairement la coalition au pouvoir. Élargie au Bloc pan-allemand/Fédérations des réfugiés et des expulsés (GB/BHE), elle constitue le cabinet Adenauer II.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale (20 septembre 1949)[modifier | modifier le code]

Poste Titulaire Parti
Chancelier fédéral Konrad Adenauer CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires du plan Marshall
Franz Blücher FDP
Ministre fédéral des Affaires étrangères Konrad Adenauer (à partir du 15/03/1951) CDU
Ministre fédéral de l'Intérieur Gustav Heinemann (jusqu'au 11/10/1950)
Robert Lehr
CDU
Ministre fédéral de la Justice Thomas Dehler FDP
Ministre fédéral des Finances Fritz Schäffer CSU
Ministre fédéral de l'Économie Ludwig Erhard Sans
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts Wilhelm Niklas CSU
Ministre fédéral du Travail Anton Storch CDU
Ministre fédéral des Transports Hans-Christoph Seebohm DP
Ministre fédéral des Affaires des télécommunications
Ministre fédéral des Postes et des Télécommunications (à partir du 01/04/1950)
Hans Schuberth CSU
Ministre fédéral du Logement Eberhard Wildermuth (jusqu'au 09/03/1952)
Fritz Neumayer (à partir du 15/07/1952)
FDP
Ministre fédéral des Affaires des expulsés Hans Lukaschek CDU
Ministre fédéral des Questions pan-allemandes Jakob Kaiser CDU
Ministre fédéral des Affaires du Bundesrat Heinrich Hellwege DP

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]