Ca' da Mosto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ca' da Mosto
V04-2400j.jpg

La Ca' da Mosto

Présentation
Type
Palais
Style
Style vénéto-byzantin
Construction
Propriétaire
Famille Da Mosto
Géographie
Pays
Région
sestiere
Cannaregio
adresse
N.A.5628
corte del Lion Bianco
Ville
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Venise
voir sur la carte de Venise
Red pog.svg

Le Ca’ Da Mosto (« Maison des Mosto », terme Ca’ vient du dialecte venitien qui signifie « maison » équivalent du mot Casa en italien) ou palazzo Da Mosto est un palais du XIIIe siècle situé le long du Grand Canal dans le sestiere de Cannaregio (corte del Lion Bianco - N.A.5628) de la commune de Venise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Restauré de nombreuses fois, il a une intéressante façade de style vénéto-byzantin. Sa date de construction remonterait au XIIIe siècle quand la famille Da Mosto entra dans le patriciat vénitien. Toutefois[1], des éléments identifiés comme plus anciens se trouveraient, en particulier, dans le portique donnant sur le plan d’eau du Grand canal[2].

Il est aussi le lieu de naissance et de décès d’Alvise Cadamosto, fameux explorateur au service d’Henri le Navigateur. Du XVIe siècle au XVIIIe siècle, il devient une célèbre auberge à l’enseigne du Il Leon Bianco où se pressaient tous les personnages illustres de la cité lagunaire, tels que l'empereur Joseph II qui séjourna ici à deux reprises et les princes héritiers de Russie.

Aujourd’hui, il demeure un bel exemple d’une typique maison utilisée pour le commerce au temps de la Sérénissime. Son portique d’entrée ouvert sur le canal permettait de décharger facilement des marchandises depuis une nef.

Architecture[modifier | modifier le code]

Comme d’autres anciens palais de style vénéto-byzantin, il se compose de portiques au rez-de-chaussée dit « pieds dans l’eau » donnant accès au canal, et au piano nobile, de longues galeries percées de baies aux arcs brisés en accolade. Sa façade se complète de décorations marmoréennes byzantines (patères, bas-reliefs et frises)

Autres édifices au style gothique vénéto-byzantin[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. * Guida d'Italia – Venezia. 3a ed. Milano, Touring Editore, 2007. ISBN 978-88-365-4347-2.
  2. A.V. Sullam, D. Calimani. Canal Grande. Milano, Mondadori Electa SpA, 2007. ISBN 978-88-370-4626-2

Sur les autres projets Wikimedia :