Caïque à face rousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caïque à face rousse

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hapalopsittaca amazonina

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Hapalopsittaca

Nom binominal

Hapalopsittaca amazonina
(Des Murs, 1845)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU C2a(i) : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 06/06/81

Le Caïque à face rousse ou Caïque à face rouge (Hapalopsittaca amazonina) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 23 cm de long. Le plumage a une dominante verte. Les rémiges sont bleues et les épaules et les rectrices sont rouges. Les iris sont jaune clair et les cercles oculaires bleu azur. Le bec est jaunâtre. Les pattes sont grises.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Le Caïque à face rouge est représenté par trois sous-espèces qui se distinguent par la coloration de la tête :

  • amazonina avec la calotte, le front et les joues rouge nuancé de rouille, la zone entre le bec et les yeux jaune ainsi que des paillettes jaune d'or au niveau des zones périauriculaires ;
  • velezi avec le rouge limité à la calotte et au bord du bec ;
  • theresae avec le masque facial rouille très étendu et du rouge unique à l'attache du bec.

Deux autres taxons considérés auparavant comme des sous-espèces de cet oiseau sont désormais séparés : le Caïque de Fuertes et le Caïque de Salvin.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les forêts de montagnes entre 2 200 et 3 150 m d'altitude. On le trouve en Colombie (centre et est des Andes, nord-est) et au nord-ouest du Venezuela[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dickinson E.C. (2003) The Howard and Moore Complete Checklist of the Birds of the World. Third Edition. Christopher Helm, London.