COMMAND.COM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Command.
Command
Développeur Microsoft
Environnements MS-DOS, Windows 9x[1]
Langue Multilingue
Type Interpréteur de commandes
Licence Propriétaire

Le programme Command (fichier COMMAND.COM) est l'interpréteur de commandes des systèmes compatibles MS-DOS comme PC-DOS et IBM-DOS. Il est livré par défaut avec ces systèmes.

Il existe d'autres interpréteurs pour les systèmes MS-DOS ultérieurs à ce programme, notamment 4DOS qui lui ajoute des fonctionnalités supplémentaires. On ne les confondra pas avec Cmd, qui est l'interpréteur de commande standard des systèmes postérieurs à MS-DOS comme Windows NT (Windows 2000, Windows XP...) et OS/2. Leur successeur depuis 2006 est Windows PowerShell.

Modes de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Ce programme dispose de deux modes de travail distincts. Le premier est le mode interactif, dans lequel l'utilisateur saisit des commandes qui sont ensuite exécutées immédiatement. Le second est le mode de traitement par lots, qui exécute une séquence prédéfinie d'instructions stockées dans un fichier texte avec l'extension .bat.

Syntaxe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Commandes MS-DOS.

La syntaxe générale des commandes est :

[commande] [commutateurs] [paramètres]

Les commutateurs sont introduits par le caractère "/". Par exemple :

DIR /O:N /P *.EXE

Affiche la liste des fichiers d'extension .EXE (paramètre *.EXE), triée par nom (commutateur /O:N) en marquant une pause à chaque page écran (commutateur /P).

Depuis la version 5.0 une commande suivie du commutateur /? affiche un mode d'emploi sommaire de la commande.

Commandes internes[modifier | modifier le code]

L'interpréteur Command intègre des commandes de base qui lui sont propres[2].

Commandes interactives[modifier | modifier le code]

En mode interactif, toutes les commandes sont exécutées uniquement après validation avec la touche entrée.

  • BREAK : contrôle étendu de l’interruption des programmes ;
  • CD ou CHDIR : affiche ou change le répertoire courant ;
  • CLS : efface l'écran ;
  • COPY : copie un ou plusieurs fichiers vers l'emplacement choisi ;
  • DATE : affiche et modifie la date courante ;
  • DEL ou ERASE : efface un fichier ;
  • DIR : liste un répertoire ;
  • SET : modifie une variable d'environnement.

Commandes de traitement par lot[modifier | modifier le code]

Les structures de contrôle sont la plupart du temps utilisées à l'intérieur des fichiers de traitement par lot, mais elles peuvent aussi être utilisées de façon interactive.

  • CALL : exécute un autre fichier d'instruction MS-DOS avant de revenir sur le script qui l'a appelé ;
  • FOR : compteur de boucle;
  • GOTO : saut inconditionnel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« COMMAND.COM, SHELL and COMSPEC », sur Rob van der Woude's Scripting Pages (consulté le 12 juillet 2012)
  2. (fr)« MS-DOS 5.0 commandes internes et externes », sur Microsoft Aide et support (consulté le 21 mars 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]